Guerre de tranchée entre l’AMF et la Chambre de la sécurité financière

Publié le 15/12/2010 à 11:02, mis à jour le 15/12/2010 à 11:26

Guerre de tranchée entre l’AMF et la Chambre de la sécurité financière

Publié le 15/12/2010 à 11:02, mis à jour le 15/12/2010 à 11:26

Par François Normand
Cette solution de passeport n’est pas aussi simple qu’elle n’y parait, affirme Richard Boivin, sous-ministre adjoint aux politiques relatives aux institutions financières au Ministère des Finances à Québec.

« La Chambre a une structure qui s’apparente à un ordre professionnel, tandis que le MFDA est un organisme où les membres sont des firmes de courtages, qui supervisent leurs représentants », dit-il.

Selon le sous-ministre, cela constitue un casse-tête réglementaire pour les firmes québécoises qui ont à la fois des activités au Québec et ailleurs au Canada. « Elles sont prises avec des règles très précises avec le MFDA et avec des règles basées sur des principes avec le CSF. »

La solution pourrait résider dans la transformation de la CSF en organisme dotée d’une structure similaire à celle du MFDA, où ce sont les firmes de courtage qui sont membres de l’organisme d’autoréglementation et non pas les représentants. La Chambre est d’ailleurs ouverte à ces changements.

Reste à voir ce que décidera le gouvernement du Québec. À la fin des consultations, l’AMF formulera des propositions au ministre des Finances qui devra trancher en 2011.

À la une

Nouvel espoir dans la lutte aux changements climatiques

25/11/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs pays ont réussi à réduire leurs émissions de GES tout en affichant une croissance économique.

Bourse: Toronto clôture en légère hausse

Mis à jour le 25/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a terminé sur une note contrastée.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 25/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.