Santé, toxicomanie et soins à domicile: Ottawa transfère près de 270M$ au Québec

Publié le 21/11/2022 à 13:21

Santé, toxicomanie et soins à domicile: Ottawa transfère près de 270M$ au Québec

Publié le 21/11/2022 à 13:21

Par La Presse Canadienne

Le ministre de la Santé, Jean‑Yves Duclos, en a fait l’annonce au Centre communautaire Hochelaga, à Montréal lundi matin. (Photo: La Presse Canadienne)

Le gouvernement du Canada va transférer près de 270 millions de dollars au Québec pour appuyer les soins à domicile et en milieu communautaire ainsi que les services en santé mentale et en toxicomanie.

Le ministre de la Santé, Jean‑Yves Duclos, en a fait l’annonce au Centre communautaire Hochelaga, à Montréal lundi matin, en présence de la députée de la circonscription Soraya Martinez Ferrada, ainsi que de la ministre de la Santé mentale et des dépendances, Carolyn Bennett.

Cette entente prévoit le transfert de 268 millions de dollars au Québec en 2022 — 2023, une somme qui provient de l’investissement de 11 milliards de dollars sur 10 ans prévu dans le budget de 2017 pour l’ensemble des provinces et territoires. 

Sur le même sujet

L'économie va ralentir «considérablement»

Mis à jour le 24/01/2023 | La Presse Canadienne

Des économistes ont été invités à discuter avec les ministres lors de la retraite d’hiver du cabinet de Justin Trudeau.

La course aux étudiants internationaux

05/01/2023 | Jean-François Venne

La complexité et lenteur des processus administratifs nuisent aux efforts des établissements d’enseignement supérieur.

À la une

Un nouveau modèle d’usine intelligente pour votre entreprise

28/01/2023 | François Normand

ANALYSE. Deloitte lance une usine à Montréal qui fait la démonstration d’activités d’entreposage et de fabrication 4.0.

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.