Les pharmacies des bannières du géant Empire connaissent des problèmes informatiques

Publié le 07/11/2022 à 16:31

Les pharmacies des bannières du géant Empire connaissent des problèmes informatiques

Publié le 07/11/2022 à 16:31

Par La Presse Canadienne

Empire soutient que certaines pharmacies «éprouvent des difficultés techniques lors de l’exécution des ordonnances». (Photo: La Presse Canadienne)

Stellarton — Les pharmacies des supermarchés appartenant au géant canadien Empire, établi en Nouvelle-Écosse, y compris la chaîne Sobeys, connaissent des problèmes informatiques qui ont rendu difficile la tâche de certains clients qui voulaient faire remplir leur ordonnance.

Empire, aussi propriétaire des bannières IGA, Rachelle Béry et Bonchoix, indique lundi dans un bref communiqué qu’un «problème informatique» affecte certaines pharmacies, mais elle précise que les épiceries restent ouvertes et ne connaissent pas de perturbations importantes pour le moment.

Certains services en magasin, cependant, fonctionnent par intermittence ou avec un retard, bien qu’Empire n’ait pas expliqué ce que cela signifie. Empire soutient que certaines pharmacies «éprouvent des difficultés techniques lors de l’exécution des ordonnances».

Dimanche, une cliente de Hansport, en Nouvelle-Écosse, a déclaré qu’elle ne pouvait pas faire remplir une ordonnance pour traiter une migraine, en raison d’un problème informatique à la pharmacie Lawtons Drugs, filiale d’Empire.

Le personnel a dit à Sarah Emery que le système informatique était en panne depuis quelques jours. On pouvait remplir son ordonnance, mais Mme Emery devrait payer de sa poche, au lieu de facturer directement à l’assurance. Or, il lui en aurait coûté entre 200$ et 300$ pour obtenir son médicament.

Empire affirme qu’elle fait des progrès dans la résolution de ses problèmes informatiques, mais est incapable de déterminer à quel moment ces problèmes seraient résolus. Les difficultés techniques ont été signalées pour la première fois en fin de semaine.

Avec environ 30,5 milliards de dollars de ventes annuelles et 130 000 employés au pays, le géant Empire compte 1598 magasins sous différentes bannières dans toutes les provinces, dont IGA, Rachelle Béry, Bonchoix, Safeway, Foodland, Lawtons Drugs, Fresh Co, Needs et Thrifty Foods.

«À l’heure actuelle, nous nous concentrons sur la résolution de ce problème et nous fournirons d’autres mises à jour au fur et à mesure que des informations pertinentes seront disponibles», a indiqué Pierre St-Laurent, chef de l’exploitation d’Empire, dans un communiqué.

Sur le même sujet

Expérience client et employé, le gros bon sens d'une pharmacie

BLOGUE INVITÉ. «Cette considération de l'employé et du client est une approche gagnant-gagnant-gagnant-gagnant.»

Produire plus de médicaments est-il la solution? Justin Trudeau n'est pas convaincu

Justin Trudeau n’est pas convaincu que produire davantage d’analgésiques en sol canadien soit la bonne solution.

À la une

Un nouveau modèle d’usine intelligente pour votre entreprise

28/01/2023 | François Normand

ANALYSE. Deloitte lance une usine à Montréal qui fait la démonstration d’activités d’entreposage et de fabrication 4.0.

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.