Le régime national d’assurance-médicaments compromis par le contexte financier

Publié le 23/11/2023 à 15:40

Le régime national d’assurance-médicaments compromis par le contexte financier

Publié le 23/11/2023 à 15:40

Par La Presse Canadienne

Le ministre de la Santé, Mark Holland, affirme que le climat économique est l’une des raisons pour lesquelles les négociations avec le NPD prennent autant de temps. (Photo: La Presse Canadienne)

Les libéraux et les néo−démocrates se rapprochent d’un accord sur un projet de loi sur l’assurance−médicaments, mais un régime national pourrait être plus hors de portée que jamais après la mise à jour financière fédérale de cette semaine.

Les libéraux ont promis de déposer et d’adopter le projet de loi d’ici la fin de l’année dans le cadre d’une entente de soutien et de confiance, dans laquelle le NPD appuie le gouvernement minoritaire lors de votes clés en échange de progrès sur des priorités communes.

Il est maintenant presque impossible qu’un projet de loi soit adopté avant les vacances, mais le NPD semble disposé à offrir une certaine marge de manœuvre sur les termes de l’accord si cela signifie que les libéraux déposent un plan pour un programme d’assurance−médicaments universel à payeur unique.

Les négociations ont lieu alors qu’Ottawa s’engage à installer de nouveaux garde−fous fiscaux qui maintiendraient les déficits en dessous de 1% du produit intérieur brut à partir de l’exercice 2026−2027.

Le ministre de la Santé, Mark Holland, affirme que le climat économique est l’une des raisons pour lesquelles les négociations avec le NPD prennent autant de temps.

Marcel Saulnier, associé à Santis Health, affirme que la législation à elle seule ne permettra pas de rendre les médicaments sur ordonnance plus disponibles sans davantage d’investissements fédéraux, et il craint que les contraintes financières puissent empêcher que cela se produise.

Laura Osman, La Presse Canadienne

À la une

Possible victoire russe en Ukraine: de graves répercussions

23/02/2024 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs facteurs rendent difficiles pour l'Ukraine la reprise des territoires conquis par la Russie.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour le 23/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour le 23/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.