BioNTech s'attend à une hausse de la demande pour les vaccins contre la COVID-19

Publié le 08/08/2022 à 14:20

BioNTech s'attend à une hausse de la demande pour les vaccins contre la COVID-19

Publié le 08/08/2022 à 14:20

Par La Presse Canadienne

Selon BioNTech, l’arrivée d’un vaccin plus efficace contre les variants, dont Omicron et ses sous-variants, viendra donner un nouveau souffle à la campagne de vaccination automnale. (Photo: La Presse Canadienne)

BERLIN — BioNTech, qui s’est allié avec Pfizer pour développer un vaccin contre la COVID-19 pendant la pandémie, a présenté des résultats financiers positifs pour la première moitié de l’année et s’attend à ce que la demande pour ses produits s’accentue avec l’arrivée sur le marché de son nouveau vaccin bivalent, qui doit être plus efficace pour lutter contre les nouveaux variants du virus.

L’entreprise pharmaceutique allemande a annoncé lundi que ses revenus ont atteint 9,57 milliards d’euros (G€) — environ 12,5 milliards de dollars canadiens — lors des six premiers mois de 2022. Pour la même période en 2021, les revenus de l’entreprise avaient été de 7, 36G€.

Le deuxième trimestre a cependant été plus difficile, alors que ses revenus de 3,2G€ représentent une baisse par rapport aux 5,31G€ engendrés pour la même période d’avril à juin, en 2021.

BioNTech explique ces fluctuations par la variation de la demande pour les vaccins entraînée par l’évolution de la pandémie.

L’entreprise croit toutefois que l’arrivée sur le marché de son vaccin bivalent, qui pourrait être déployé dès le mois d’octobre, fera en sorte que sa deuxième moitié d’année sera tout aussi positive sur le plan financier.

Selon BioNTech, l’arrivée d’un vaccin plus efficace contre les variants, dont Omicron et ses sous-variants, viendra donner un nouveau souffle à la campagne de vaccination automnale.

«Avec nos vaccins candidats adaptés aux variants de la COVID-19, nous prévoyons une augmentation de la demande dans nos marchés clés au quatrième trimestre de 2022, sous réserve que ces vaccins reçoivent les autorisations nécessaires», a souligné par voie de communiqué le directeur financier de BioNTech, Jens Holstein.

Moderna, une autre entreprise qui produit massivement des vaccins contre la COVID-19, travaille aussi à la mise à jour de son vaccin afin de le rendre plus efficace contre les nouveaux variants. Le fabricant américain espère aussi lancer son nouveau vaccin cet automne.

BioNTech prévoit que ses revenus liés aux vaccins contre la COVID-19 se situeront entre 13 et 17G€ pour l’année complète.

Les profits nets de l’entreprise allemande ont aussi augmenté pour la première moitié de l’année comparativement à la même période en 2021 — 5,37G€ contre 3,92G€ —, mais ont diminué au cours du deuxième trimestre — 1,67G€ contre 2,79G€.

Sur le même sujet

Titres en action: Pfizer, BioNTech, Banque Scotia

Mis à jour le 26/09/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Moderna accuse Pfizer/BioNTech de violation de brevet sur le vaccin contre la COVID

26/08/2022 | AFP

Moderna et Pfizer associé à BioNTech ont les premiers mis en production leurs vaccins contre le coronavirus.

OPINION Titres en action: Moderna, Pfizer
Mis à jour le 26/08/2022 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: CP, Merck, Pfizer, JetBlue, Volkswagen, Panasonic, ...
Mis à jour le 28/07/2022 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Aima, Cenovus Energy, Thomson Reuters, BP, ...
Mis à jour le 08/02/2022 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Les chefs de parti donnent un dernier coup à la veille du scrutin

Mis à jour à 18:20 | La Presse Canadienne

Plusieurs chefs se sont rendus dans des circonscriptions où se déroulent des luttes serrées à la veille du scrutin.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la relève manufacturière

Édition du 21 Septembre 2022 | Catherine Charron

La question de François-Xavier Tétreault, cofondateur des équipements Ostrya.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la transition énergétique

Édition du 21 Septembre 2022 | François Normand

La question de Patrick Decostre, président et chef de la direction de Boralex.