Atrium vendue, les frères Dupont misent sur IDC


Édition du 07 Décembre 2013

Atrium vendue, les frères Dupont misent sur IDC


Édition du 07 Décembre 2013

Les entrepreneurs en série Éric et Luc Dupont concentreront leur énergie et leurs ressources financières pour faire croître leur société privée de produits cosmétiques Immanence IDC, maintenant que l'européenne Permira s'apprête à acheter Atrium Innovations (Tor., ATB) pour 1,1 milliard de dollars. Si la vente est approuvée par les actionnaires, les frères Dupont n'auront plus qu'une entreprise, eux qui ont fondé les sociétés Æterna Zentaris, Unipex Innovations et Atrium, toutes passées à des intérêts étrangers au fil des ans, bien que toujours actives à Québec.

«IDC est une compagnie privée et va le rester. On fait tous les efforts qu'il faut pour en faire un succès planétaire. On travaille pour obtenir des brevets dans le monde. On ne pense pas à une prochaine entreprise tout de suite, le plein focus est sur IDC», a indiqué l'endocrinologue Éric Dupont, à l'occasion d'un entretien exclusif avec Les Affaires.

Les Dupont ne cherchaient pas à vendre Atrium Innovations, spécialisée dans les produits de santé naturels scientifiquement éprouvés, mais ils font face à leur devoir fiduciaire en présentant aux actionnaires l'offre des fonds Permira qui proposent le rachat pour 24 $ l'action, une prime de 27 % sur le cours du dernier mois en Bourse.

«Une transaction de 1,1 G$... on est contents pour les employés, pour les actionnaires, pour la ville de Québec, pour le Québec», s'est réjoui Éric Dupont, en précisant que l'entente prévoit l'agrandissement de l'usine de fabrication de Québec ainsi que le maintien des emplois et du siège social dans la capitale. De plus, la Caisse de dépôt et placement du Québec et le Fonds de solidarité FTQ seront propriétaires à parts égales de 25 % de la société.

Aide pour la suite des choses

«Ces investisseurs ne viennent pas gérer Atrium, mais soutenir son développement, a précisé le président et chef de la direction d'Atrium, Pierre Fitzgibbon. On a assuré du capital patient et une structure pour avoir une pérennité. C'est un bon scénario.»

Les hauts et les bas de la Bourse rendent parfois difficile l'accès au financement nécessaire pour une petite société, car, rappelle M. Fitzgibbon, c'est le marché qui a le contrôle. Il voit donc l'arrivée des nouveaux investisseurs comme un grand avantage pour accélérer le développement international d'Atrium. En outre, les fonds Permira ont une fine connaissance du marché européen, ce qui pourra aider Atrium à poursuivre son expansion par acquisitions, envisage-t-il. Heureux de l'héritage laissé à Québec par la transaction, les frères Dupont comptent rester actifs dans leur communauté.

«Il nous reste une entreprise, et on met tout ce qu'on a pour la faire croître. Et on met l'épaule à la roue pour aider la ville, le Québec et le Canada», a déclaré Éric Dupont, qui est le président du CA du Port de Québec, en plus de siéger au conseil du Musée national des beaux-arts du Québec. Son frère est administrateur à Investissement Québec.

L'atout d'IDC : inscrire ses produits de soins pour la peau dans la gamme des cosméceutiques, c'est-à-dire selon une démarche pharmaceutique qui prévoit des études cliniques poussées pour en prouver les bienfaits. La concentration des ingrédients actifs est aussi plus élevée que dans les produits concurrents. Déjà active en France, IDC a signé en 2011 une entente de distribution avec la multinationale Glenmark Pharmaceuticals pour développer huit marchés, dont l'Inde et le Brésil.

À la une

Mois de l’Histoire des noirs: cinq entrepreneurs à découvrir

Notre blogueuse invitée, Mona-Lisa Prosper, met de l'avant cinq entrepreneurs qui pourraient bien vous inspirer.

Bourse: Wall Street ouvre en repli avant la Fed

Mis à jour à 09:42 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto ouvre en baisse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour à 08:42 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés sur la réserve avant la Fed et les résultats de Meta.