Portrait des dommages des entrepreneurs forestiers

Publié le 27/07/2023 à 15:34

Portrait des dommages des entrepreneurs forestiers

Publié le 27/07/2023 à 15:34

Par Jade Trudelle

Selon les résultats du sondage, 81 entrepreneurs ont été grandement impactés par les feux de forêt et 36 partiellement. (Photo: Getty Images)

L’association québécoise des entrepreneurs forestiers (AQEF) a partagé un récent sondage conduit auprès d’entrepreneurs forestiers affectés par les feux de forêt. Au total, 119 répondants permettent de dresser un portrait global des dommages causés par la catastrophe naturelle.

C'est la réponse au premier ministre François Legault qui demandait un portrait plus exact avant d’annoncer de nouvelles mesures d’aide liées aux feux de forêt. Les entrepreneurs forestiers ont été sondés pendant la période du 3 au 13 juillet 2023.

Sur les 119 répondants, 39 se trouvent au Saguenay Lac-Saint-Jean et 25 en Abitibi-Témiscamingue. 11 se situent dans le Nord du Québec où le mois de juin a été particulièrement éprouvant avec l’évacuation de plusieurs villes, dont Chibougamau, Lebel-sur-Quévillon et Chapais.

Au total, 12 des 17 régions administratives sont représentées dans le portrait. Certains répondants proviennent d’endroits qui ont pratiquement été épargnés par les catastrophes naturelles comme la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Selon les résultats du sondage, 81 entrepreneurs ont été grandement impactés par les feux de forêt et 36 partiellement. Seulement deux sondés considèrent n’avoir eu aucun impact.

 

Une catastrophe financière

La perte de revenus est la pierre angulaire du problème des entrepreneurs forestiers. En moyenne, la catastrophe aura privé de 70 500 dollars pendant les arrêts. 14,3% des répondants estiment toutefois que leurs pertes dépassent la barre des 251 000$.

Tout ça est sans compter les coûts fixes assumés. En plus d’une perte de revenu importante, les dépenses incompressibles auront couté en moyenne 70 400$ par entrepreneurs.

295 employés ont été mis à pied sur les 629 travailleurs embauchés par les entrepreneurs forestiers. De ce chiffre, 38 ne pourront revenir à leurs emplois.

Sans aide gouvernementale, 4 des 119 répondants considèrent qu’ils devront déclarer faillite. Seulement 18,5% des entrepreneurs ne ressentent aucun niveau de précarité dans l’état actuel des choses.

 

Une demande à l’aide

Dans l'ordre, les entrepreneurs forestiers ont demandé à 73,9% le remboursement des frais fixes assumés. Non loin derrière, 73,1% demandent des mesures compensatoires pour la récolte du bois brulé. 58,8% des répondants souhaiteraient aussi un aide monétaire au redémarrage de la part du gouvernement.

Les chiffres ont été transmis au cabinet du premier ministre François Legault par l’AQEF. Pour l’instant, Québec annoncé un montant de 50 millions de dollars en mesure d’appui. Cette aide ne sera offerte qu’à titre de prêt pour les entrepreneurs forestiers.

Sur le même sujet

Avenir incertain: la Fonderie Horne a des cibles à atteindre, rappelle la CAQ

Mis à jour le 14/02/2024 | La Presse Canadienne

Selon QS, l’avenir de la Fonderie Horne à Rouyn−Noranda est «beaucoup plus une question de vouloir que de pouvoir».

Fonderie Horne: la contamination pourrait aller au-delà de la zone d’expropriation

Des citoyens de Rouyn−Noranda ont collecté de la neige accumulée dans les quartiers autour de la Fonderie Horne.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.