Ottawa déposera un cadre de plafonnement des émissions du secteur pétrolier et gazier

Publié le 06/12/2023 à 16:16, mis à jour le 06/12/2023 à 16:19

Ottawa déposera un cadre de plafonnement des émissions du secteur pétrolier et gazier

Publié le 06/12/2023 à 16:16, mis à jour le 06/12/2023 à 16:19

Par La Presse Canadienne

Le ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, Steven Guilbeault (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Le Canada est sur le point d'imposer un plafond fédéral aux émissions du secteur pétrolier et gazier en utilisant un cadre de plafonnement et d'échange qui entrerait en vigueur dès 2026, selon une source du gouvernement fédéral. 

La source, qui s'est exprimée sous couvert d'anonymat pour discuter de sujets qui n'ont pas encore été rendus publics, a précisé à La Presse Canadienne qu'un cadre pour le plafond sera publié jeudi. 

La cible ne sera pas aussi stricte que le plafond d'émissions estimé l'année dernière dans le plan de réduction des émissions du gouvernement. 

Ce plan suggérait que l'industrie pétrolière et gazière devait réduire ses émissions à 110 millions de tonnes d'ici 2030, contre plus de 200 millions de tonnes en 2019. 

Les entreprises du secteur des sables bitumineux affirment qu'il leur faudrait encore au moins cinq années supplémentaires après 2030 pour se rapprocher de cet objectif. 

Un projet de règlement est désormais attendu pour le milieu de l'année 2024 et le règlement final pour le début de l'année 2025, avec une certaine flexibilité permettant aux entreprises d'atteindre leurs cibles en utilisant des crédits de compensation ou en versant des fonds de décarbonisation.

Sur le même sujet

Nécessaire aquaculture

31/01/2024 | Marina Soubirou

EXPERTE INVITÉE. L'aquaculture représente enfin une occasion favorable majeure de développement pour les communautés.

Demain, des algues pour transporter vos cadeaux de Noël?

22/12/2023 | Marina Soubirou

EXPERTE INVITÉE. Les biocarburants et ceux produits à l’aide de microalgues sont particulièrement prometteurs.

À la une

Possible victoire russe en Ukraine: de graves répercussions

23/02/2024 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs facteurs rendent difficiles pour l'Ukraine la reprise des territoires conquis par la Russie.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour le 23/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour le 23/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.