La rémunération des PDG du secteur pétrolier et gazier a grimpé en flèche

Publié le 18/01/2024 à 13:04, mis à jour le 18/01/2024 à 13:05

La rémunération des PDG du secteur pétrolier et gazier a grimpé en flèche

Publié le 18/01/2024 à 13:04, mis à jour le 18/01/2024 à 13:05

Par La Presse Canadienne

Au Canada, la flambée des prix du pétrole a conduit un certain nombre d’entreprises énergétiques à déclarer des bénéfices record en 2022. (Photo: La Presse Canadienne/Jason Franson)

La rémunération des PDG du secteur pétrolier et gazier a grimpé en flèche avec la reprise post-pandémie, selon un nouveau rapport — et elle augmentera probablement encore plus lorsque l'expansion du pipeline Trans Mountain sera terminée cette année. 

La firme de consultants Bedford a examiné les salaires, primes et autres formes de rémunération des dirigeants de 143 sociétés pétrolières et gazières nord-américaines, dont 68 avaient leur siège social au Canada. 

L'étude a révélé qu’en 2022, année la plus récente pour laquelle des données sont disponibles, la rémunération des dirigeants de ce secteur a fortement augmenté.

Cette année-là, la rémunération totale des dirigeants variait entre une médiane de 425 255$ pour les entreprises dont l'actif total était inférieur à 100 millions de dollars, et 16,6 millions de dollars pour les entreprises dont l'actif total dépassait 30 milliards de dollars.

Cinq des sept grandes tranches d’actifs d’entreprises présentées dans le rapport ont vu la rémunération médiane des PDG augmenter d’au moins 20% en 2022 par rapport à l’année précédente. Dans certains cas, la hausse a atteint jusqu'à 75%, selon le rapport.

Ces augmentations interviennent alors que le secteur pétrolier et gazier se remet d'années de récession et de faibles prix des matières premières. L’invasion de l’Ukraine par la Russie, au début de 2022, a suscité des craintes mondiales concernant la sécurité énergétique, ce qui a provoqué une flambée des prix du pétrole. 

Frank Galati, associé directeur à la firme Bedford, attribue cette augmentation de la rémunération des dirigeants en 2022 à la «position forte» de cette industrie, alors que la demande d'énergie a rebondi, parallèlement à une multitude de nouveaux terminaux d'exportation sur la côte du golfe du Mexique.

Au Canada, la flambée des prix du pétrole a conduit un certain nombre d’entreprises énergétiques à déclarer des bénéfices record en 2022.

Certaines entreprises ont par ailleurs été critiquées par les écologistes et les politiciens pour avoir redirigé des bénéfices importants vers les actionnaires, sous forme de dividendes et de rachats d'actions, plutôt que de donner la priorité aux investissements dans la décarbonation de leurs activités. 

Bien que les données sur la rémunération des dirigeants pour l’année 2023 ne soient pas encore accessibles au public, la firme Bedford prévoit déjà que la rémunération des PDG augmentera en 2024.

Le projet d'agrandissement du pipeline Trans Mountain, maintenant achevé à 98%, devrait ajouter plus d'un demi-million de barils par jour à la capacité d'exportation de pétrole canadien.

L’amélioration de l’accès au marché devrait contribuer à réduire le différentiel du pétrole brut lourd «Western Canada Select» — le rabais que les sociétés pétrolières canadiennes accordent généralement sur leurs produits, en partie à cause du manque de capacités d’exportation.

La firme Bedford s'attend donc à de nouvelles augmentations de la rémunération des dirigeants du secteur pétrolier et gazier canadien au cours des années à venir.

Sur le même sujet

Saputo annonce un plan de transition pour remplacer le PDG

Mis à jour le 14/05/2024 | La Presse Canadienne

Le transformateur laitier montréalais affirme que la transition prendra effet le 9 août, date de l'assemblée générale.

Un nouveau président chez Medisca, une première en 35 ans

16/04/2024 | Emmanuel Martinez

La multinationale montréalaise se spécialise dans les solutions pharmaceutiques personnalisées.

À la une

Maîtriser l'art du budget vacances

EXPERT INVITÉ. L'élaboration et le respect d'un budget de vacances ne se limitent pas à l'analyse de chiffres.

Quand la Bourse fait office de casino

EXPERT INVITÉ. Comme le casino ou l’achat de billets de loterie, la Bourse sert régulièrement de plateforme spéculative.

À surveiller: Héroux-Devtek, Banque TD et Alphabet

Que faire avec les titres Héroux-Devtek, Banque TD et Alphabet? Voici des recommandations d’analystes.