La Chine et les entreprises québécoises: plus que des ressources naturelles


Édition du 22 Novembre 2014

La Chine et les entreprises québécoises: plus que des ressources naturelles


Édition du 22 Novembre 2014

Par Suzanne Dansereau
La nouvelle division de Hisense vendra notamment des tomodensitomètres (CT scanner) aux hôpitaux chinois. Et c'est le logiciel d'imagerie visuelle 3D d'une start-up de Granby, Cadens, que Hisense a choisi d'intégrer à son équipement. «Notre logiciel permet une lecture plus simple, plus précise et plus rapide des images», plaide le pdg de Cadens, Jean-Pierre Robert, rencontré à Shanghai. L'entente de licence offre un potentiel de 10 millions de dollars de revenus sur cinq ans pour cette entreprise en démarrage.

«Alors qu'en Occident on ne fait que du remplacement, en Chine, le marché est loin d'être mature», explique M. Robert. Mais encore a-t-il fallu que Cadens s'expose à l'exportation.

M. Robert raconte qu'un premier contact avec un des scientifiques de Hisense a eu lieu lors d'un congrès à Chicago, en novembre 2013. Puis pendant un an, M. Robert a visité le pdg de Hisense Medical presque tous les mois. À partir d'avril, c'est avec son vice-président de R-D qu'il se déplaçait en Chine pour rencontrer l'équipe de Hisense. En outre, ils ont organisé de fréquentes vidéoconférences entre les équipes du Québec et de la Chine. La conclusion du contrat s'est fait après cette prenante démarche. «S'assurer qu'on comprend bien ce que chacun attend de l'autre et que le courant passe, c'est la clé», croit Jean-Pierre Robert.

Les technologies de l'information sont un autre secteur porteur pour le Québec, comme en témoigne le contrat de licence que la PME montréalaise Azzimov a signé, lors de la mission commerciale, avec une filiale de China Telecom. Le moteur de recherche pour magasinage d'Azzimov est le plus sophistiqué qu'a trouvé Jiangsu Telecom pour desservir ses 250 millions d'abonnés en téléphonie mobile.

C'est toutefois en Ontario que la plus importante création d'emplois aura lieu grâce à l'industrie chinoise des TIC. En effet, lors de la mission commerciale de cette province, le fournisseur de technologies sans fil Huawei a annoncé un nouvel investissement de 200 M$ dans son centre de recherche à Markham et son siège social canadien à Ottawa.

À lire aussi:
«Celui qui vient de la forêt» chez les géants pharmaceutiques à Shanghai

À la une

Les cryptos, vous y croyez, vous?

EXPERT INVITÉ. Les cryptomonnaies sont de plus en plus prises au sérieux. Mais il faut y investir avec prudence.

Apple passe devant Microsoft et redevient première capitalisation mondiale

13:52 | AFP

La capitalisation d’Apple atteint 3336 milliards de dollars américains.

L'action de la CWB grimpe après l'annonce de l'accord d'achat par la Banque Nationale

Les actions de la CWB ont augmenté de 17,61 $ à 42,50 $ à la Bourse de Toronto mercredi avant-midi.