La Chine et les entreprises québécoises: plus que des ressources naturelles


Édition du 22 Novembre 2014

La Chine et les entreprises québécoises: plus que des ressources naturelles


Édition du 22 Novembre 2014

Par Suzanne Dansereau
En fait, les entreprises canadiennes qui ont eu du succès lors de cette mission - en annonçant des partenariats, des ventes ou des investissements - oeuvrent dans des domaines tout autres. En technologies vertes, par exemple : un bon moyen de s'attaquer au smog.

Ainsi, le fabricant de systèmes de motorisation électrique TM4, une filiale d'Hydro-Québec, vient d'inaugurer une usine près de Beijing avec le partenaire chinois PEBS. Les deux sociétés travaillent ensemble depuis 2011, et elles ont obtenu une commande de 350 autobus qui desserviront notamment Beijing. De son côté, Enerkem, une société montréalaise spécialisée dans la transformation de déchets en biocarburants, a signé une entente de principe pour ouvrir non pas une, mais deux usines chinoises. D'autre part, Candu, filiale de SNC-Lavalin, vient de créer une coentreprise avec China National Nuclear Corporation pour construire des réacteurs avec sa technologie avancée.

Innovations et expertises

La Chine franchit une autre étape de son développement et de son ouverture sur le monde. Alors qu'elle a été, au cours des dernières décennies, l'usine de la planète, elle grimpe dans la chaîne de valeur et cherche à régler des défis d'ordre domestique. Qui plus est, elle a les moyens et la volonté de faire les rattrapages ou les innovations nécessaires.

C'est pourquoi elle est l'affût de technologies et d'expertises pointues. Elle ne les cherche pas seulement auprès des grandes multinationales occidentales comme Microsoft ou General Electric, mais aussi auprès des PME et des start-ups technologiques.

Le secteur des technologies médicales est un exemple de cet intérêt pour nos PME innovantes. Un grand groupe chinois, Hisense, dont la capitalisation boursière est de 1,8 milliard de dollars, vient d'ouvrir sa propre division médicale. Le groupe vise un marché de 2 000 hôpitaux, à la recherche des meilleurs équipements.

À lire aussi:
«Celui qui vient de la forêt» chez les géants pharmaceutiques à Shanghai

À la une

Nos exportations à risque en France malgré l'AECG

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.