Feu vert à l'oléoduc d'Ultramar

Publié le 22/10/2009 à 07:44

Feu vert à l'oléoduc d'Ultramar

Publié le 22/10/2009 à 07:44

Par La Presse Canadienne

L'oléoduc entre Lévis et Montréal-Est sera construit au coût de 300 millions $. Photo : Ultramar

Le gouvernement de Jean Charest a adopté un décret qui autorise Ultramar à construire un oléoduc entre Lévis et Montréal-Est, au coût de 300 millions $.

Le certificat accordé à la pétrolière lui permettra de démarrer les travaux dans 28 des 32 municipalités où doit passer le pipeline.

D'autres autorisations "pourront être délivrées plus tard" pour les quatre autres municipalités touchées, une fois que la Commission de protection du territoire agricole aura rendu ses décisions, a précisé Québec. Dans ces quatre municipalités, St-Marc-sur-le-Richelieu, St-Charles-sur-le-Richelieu, St-Mathieu-de-Beloeil et Lévis, des citoyens s'opposent au passage de l'oléoduc.

La ministre de l'Environnement, Line Beauchamp, responsable du dossier, n'a pas assisté à l'annonce de mercredi. Elle a été remplacée par la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, et son collègue du Développement économique, Clément Gignac.

L'oléoduc, d'un diamètre de 406 millimètres, aura une longueur d'environ 240 kilomètres. Il permettra à Ultramar de transporter des produits pétroliers de la raffinerie Jean-Gaulin de Lévis aux installations de stockage de l'entreprise à Montréal-Est.

La construction du pipeline doit commencer l'an prochain. Une fois construit, il permettra de réduire le nombre de trains transportant des produits pétroliers entre Lévis et Montréal.

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.