Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Rodriguez évoque un soutien aux salles de nouvelles

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Rodriguez évoque un soutien aux salles de nouvelles

Le ministre Rodriguez a indiqué qu’il avait récemment eu une conversation constructive, mais difficile avec Google, qui demandait plus de clarté sur la loi. (Photo: La Presse Canadienne)

Le ministre du Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez, espère toujours que son gouvernement pourra trouver une issue favorable dans la confrontation avec Google et Meta. 

Mais si ces géants du web retirent les nouvelles de leurs plateformes en réponse au «projet de loi C− 18», le ministre promet que le gouvernement libéral s’assurera que les salles de nouvelles disposent des ressources nécessaires pour que les journalistes puissent continuer à faire leur travail.

La Loi sur les nouvelles en ligne a été adoptée la semaine dernière, mais elle entrera en vigueur dans six mois. Elle obligera alors Google et Meta à payer les médias d’information pour les nouvelles qu’ils partagent ou réutilisent d’une autre manière sur leurs plateformes. Ces géants du web devraient négocier avec les entreprises de presse un juste prix pour ce contenu.

Dès que la loi a été adoptée à Ottawa, le 22 juin, le géant Meta a annoncé qu’il mettra fin à l’accès aux nouvelles sur Facebook et Instagram de tous les utilisateurs au Canada d’ici la fin de l’année. Google a laissé entendre qu’il pourrait aussi supprimer les nouvelles de ses moteurs de recherche.

Le ministre Rodriguez a indiqué qu’il avait récemment eu une conversation constructive, mais difficile avec Google, qui demandait plus de clarté sur la loi.

Il n’a pas voulu préciser comment son gouvernement s’assurera que les salles de nouvelles au pays disposent des ressources nécessaires pour bien faire leur travail, mais il assure que toutes les options sont sur la table.