Médias: le Bloc veut un fonds d’urgence de 50 M$

Publié le 07/11/2023 à 11:29

Médias: le Bloc veut un fonds d’urgence de 50 M$

Publié le 07/11/2023 à 11:29

Par La Presse Canadienne

Le porte−parole du parti sur ce dossier, Martin Champoux, a exposé, mardi, l’idée derrière cette proposition. (Photo: La Presse Canadienne)

Le Bloc québécois souhaite que le gouvernement de Justin Trudeau lance un fonds d’urgence de 50 millions de dollars (M$) pour les médias.

Le porte−parole du parti sur ce dossier, Martin Champoux, a exposé, mardi, l’idée derrière cette proposition.

En point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, il a réitéré ses préoccupations face aux compressions budgétaires dans plusieurs salles de nouvelles au cours des dernières années. La restructuration de TVA a d’ailleurs été récemment annoncée.

Selon le calcul des bloquistes, le montant de 50 M$ équivaut à «trois mois de la portion des revenus issus de la mise en place de C−18, estimés à environ 200 M$», peut−on lire dans leur communiqué.

La formation politique propose aussi la tenue «d’états généraux sur l’avenir des médias»

En mêlée de presse, la ministre du Patrimoine, Pascale St−Onge, a dit mardi matin que le gouvernement «regarde ce qu’(il) peut faire pour les soutenir davantage dans cette période de transition».

Elle a relevé que des programmes d’aide aux médias existent déjà bien que le fédéral examine ses options. «Également, ce qui est important, c’est de continuer à avancer avec la modernisation de nos lois», a-t-elle ajouté.

Le déploiement des dispositions de la nouvelle loi C−11 ayant modernisé la Loi sur la radiodiffusion est en cours. C−18, ou Loi sur les nouvelles en ligne, doit entrer en vigueur en décembre, selon ce qui est prévu.

Émilie Bergeron, La Presse Canadienne

À la une

Un miroir du siècle économique

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. Retour sur l’histoire d’un média presque centenaire.

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.