Tesla met sur pause le projet d'une usine de batteries en Allemagne

Publié le 15/09/2022 à 09:52

Tesla met sur pause le projet d'une usine de batteries en Allemagne

Publié le 15/09/2022 à 09:52

Par AFP

Washington a en effet adopté en août un texte prévoyant des incitations fiscales pour les constructeurs si les batteries sont fabriquées et assemblées aux États-Unis, rappelle le quotidien économique dans son édition de jeudi. (Photo: 123RF)

New York — Tesla a mis en suspens son projet de construire une usine de batteries en Allemagne afin de voir comment le groupe peut répondre à de nouvelles réglementations sur les subventions à l'achat de véhicules électriques aux États-Unis, selon le Wall Street Journal.   

Washington a en effet adopté en août un texte prévoyant des incitations fiscales pour les constructeurs si les batteries sont fabriquées et assemblées aux États-Unis, rappelle le quotidien économique dans son édition de jeudi.

La loi prévoit également une subvention à l'achat d'un véhicule électrique pouvant aller jusqu'à 7 500 dollars américains, à condition que l'assemblage final des voitures soit effectué en Amérique du Nord et que les matières premières utilisées pour les batteries proviennent, dans une proportion grandissante, de la même région.

Or, Tesla avait jusqu'à présent prévu de construire une usine de batteries en Allemagne, en plus de l'usine de voitures déjà installée près de Berlin, avec la possibilité que certaines d'entre elles soient envoyées aux États-Unis. 

Le groupe d'Elon Musk est donc en train d'étudier l'implication des nouvelles réglementations américaines et ajourne, en attendant, son projet en Allemagne, rapporte le Wall Street Journal en citant des sources proches du dossier.

Tesla n'avait pas dans l'immédiat répondu à une sollicitation de l'AFP. 

Le fabricant de véhicules électriques a déposé fin août, soit quelques jours après l'adoption de la loi à Washington, un dossier auprès du contrôleur des comptes publics du Texas évoquant la possibilité de construire une raffinerie de lithium dans cet État. 

Le produit fini, de l'hydroxyde de lithium, serait expédié par voie routière et ferroviaire vers divers sites de fabrication de batteries de Tesla aux États-Unis, y détaillait l'entreprise, qui cherche à obtenir des allègements fiscaux pour mener à bien son projet.

Tesla précisait toutefois qu'il en était encore au stade «d'évaluation de la faisabilité du projet» et soulignait étudier aussi la possibilité de construire un site similaire dans l'État de Louisiane.

À la une

Ottawa cède la protection de près d'un million de kilomètres carrés aux Autochtones

Il y a 12 minutes | La Presse Canadienne

Ces ententes prévoient des investissements pouvant atteindre 800 millions de dollars sur sept ans.

Antonio Guterres appelle à une réforme du système financier

Le secrétaire général des Nations unies a demandé aux institutions financières de revoir leurs modèles d’affaires.

Les négociations difficiles commencent à la COP15 de Montréal

Le texte sur les objectifs de conservation débattu par les délégués contient plus d’incertitudes que de libellé convenu.