Sept étapes clés pour décarboner votre entreprise

Publié le 15/11/2022 à 09:00

Sept étapes clés pour décarboner votre entreprise

Publié le 15/11/2022 à 09:00

Par François Normand

Le guide de la FCCQ s’adresse à toutes entreprises commerciales, peu importe leur taille, ainsi qu’aux petites entreprises industrielles (manufacturier, alimentaire, chimique). (Photo: 123RF)

C’est une évidence. Les entreprises doivent décarboner leur chaîne logistique (approvisionnement, production, commercialisation) dans la lutte aux changements climatiques. Bonne nouvelle: elles ont maintenant à leur disposition un guide pratique pour les aider à le faire.

Ce mardi, de concert avec la firme-conseil en transition énergétique Dunsky, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) publie une étude qu’elle intitule Guide de décarbonation pour les entreprises.

Ce guide s’adresse à toutes les entreprises commerciales, peu importe leur taille, ainsi qu’aux petites entreprises industrielles (manufacturier, alimentaire, chimique, etc.).

«Les étapes, outils et pistes présentés s’appliquent à la majorité des entreprises, mais doivent s’adapter au contexte opérationnel, technique et financier de chacune», nuancent toutefois les auteurs de l’étude.

Le guide compte 71 pages, auquel s’ajoute une annexe technique de 49 pages.

Voici les sept principales pratiques afin d’aider les entreprises à se décarboner — elles reposent en grande partie sur le gros «bon sens» lorsqu’on dirige une entreprise.

 

Sept étapes clés pour décarboner

1. S’aligner avec sa planification stratégique. C’est une étape importante, car il faut se sortir des opérations quotidiennes afin de réfléchir à long terme. Il faut notamment évaluer les risques liés à ne rien faire, tout en identifiant les nouvelles occasions d’affaires. C’est aussi une étape durant laquelle il faut sensibiliser l’ensemble du personnel.

2. Définir ses objectifs de décarbonation. Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient. À cette étape, l’entreprise doit quantifier ses émissions de gaz à effet de serre (GES) et se fixer des cibles de réduction. Ces dernières doivent être à la fois réalistes et ambitieuses.

3. Développer son plan de décarbonation. On ne peut pas tout faire en même temps. Il s’agit ici d’identifier, d’évaluer et de prioriser les occasions de réduction de GES dans votre organisation. Par exemple, dans les bâtiments, il faut mieux gérer l’énergie et la pointe. Dans les transports, il faut acquérir plus rapidement des véhicules électriques et miser sur les biocarburants. Dans l’industrie, l’optimisation et la récupération de la chaleur sont incontournables. 

4. Planifier la mise en œuvre de son plan. À cette étape, la cheffe ou le chef d’entreprise doit évaluer les moyens pour implanter des mesures de décarbonation. Cela passe entre autres par l’alignement des projets avec le maintien des actifs et les investissements à venir. Identifier et former les «champions à l’interne» dans ce processus sont aussi des éléments importants.

5. Explorer les options de financement. Cette étape est cruciale, car les marges bénéficiaires et les liquidités de plusieurs entreprises sont déjà sous pression. Il faut donc s’assurer de réduire la pression financière sur votre organisation, et ce, grâce aux subventions et aux offres de prêts pour la décarbonation.

6. Passer à l’action. Les cinq étapes précédentes étant effectuées, c’est le temps d’exécuter votre vision et d’amorcer la mise en place des mesures de décarbonation ciblées. Le rôle de la direction est crucial: elle doit appuyer la personne responsable de la décarbonation et miser sur la gestion du changement. Revoir de fond en comble ses processus pourrait créer de la résistance chez certaines personnes.

7. Mesurer et faire le suivi de l’avancement du plan. Analyser vos progrès ou vos lacunes est le nerf de la guerre pour la suite des choses, car cette étape permettra d’ajuster le tir au besoin. Pour y arriver, l’entreprise doit développer des indicateurs clés de performance (KPI). Elle doit aussi mettre à jour périodiquement son inventaire de GES (le niveau des émissions), ses objectifs et son plan de décarbonation.

 

Trois exemples concrets

Le guide de décarbonation donne l’exemple de trois entreprises qui ont réussi à réduire de manière importante leurs GES ces dernières années.

Il s’agit du détaillant Lowe’s au Canada (la multinationale américaine a indiqué récemment qu’elle quittait le marché canadien), du fabricant américain de pneus Bridgestone (qui a une usine à Joliette) et du service québécois de messagerie professionnelle Délivro.

Pour élaborer son guide, la FCCQ a sondé des entreprises qui ont souligné que les efforts des gouvernements et les programmes d’aides financières sont essentiels.

Toutefois, à leurs yeux, ces deux éléments pourraient être bonifiés.

D’une part, en simplifiant le parcours client, car les programmes sont complexes, sans parler du fait que l’accompagnement technique et les offres de formations sont soit «mal comprises, soit déficientes».

D’autre part, en assurant une meilleure prévisibilité de la stratégie des gouvernements en matière de transition énergétique. Une prévisibilité qui devrait s’appliquer aussi bien aux programmes d’aides financières et à leurs budgets qu’aux réglementations à venir.

À la une

Cinq conseils pour améliorer ses chances de financement

Édition du 18 Janvier 2023 | Karl Rettino-Parazelli

FINANCEMENT. Comment maximiser ses chances d'obtenir un prêt désiré?

Arrêtez de vous sous-évaluer comme entrepreneur!

BLOGUE INVITÉ. Attention, vendre à bas prix comporte des risques et des effets pervers.

La taxe de 2% sur les rachats d'actions des sociétés rapporterait 3 G$ en cinq ans

Le gouvernement souhaite inciter les entreprises à plutôt réinvestir leurs bénéfices dans leurs activités.