Nike supprimera 1600 emplois dans le monde pour réduire ses coûts d'exploitation

Publié le 16/02/2024 à 12:20

Nike supprimera 1600 emplois dans le monde pour réduire ses coûts d'exploitation

Publié le 16/02/2024 à 12:20

Par La Presse Canadienne

En décembre, Nike a revu à la baisse ses prévisions de ventes annuelles pour l'exercice actuel après avoir publié des résultats inférieurs aux attentes pour le deuxième trimestre. (AP Photo/Jeff Chiu)

Le couperet tombe chez le géant des vêtements de sport Nike, qui supprimera 2% de ses effectifs mondiaux, soit un peu plus de 1600 emplois, afin de réduire ses coûts d’exploitation.

L’entreprise américaine, dont le siège social se trouve dans l'Oregon, s’ajoute à la liste des sociétés, dont Estée Lauder et Levi Strauss & Co, qui ont annoncé des suppressions d'emplois dans les dernières semaines.

Nike fait valoir qu’elle souhaite réinvestir l’argent qu’elle économisera dans des domaines qu’elle considère être à forte croissance, comme le sport, la santé et le bien-être.

Au 31 mai 2023, Nike employait environ 84 000 travailleurs, selon son rapport annuel.

Le Wall Street Journal a été le premier à signaler ces coupes chez Nike, vendredi.

«Nike est toujours au sommet de sa forme lorsque nous jouons en attaque», a plaidé l'entreprise dans une déclaration transmise par courriel à l’Associated Press pour confirmer les licenciements.

En décembre, Nike a revu à la baisse ses prévisions de ventes annuelles pour l'exercice actuel après avoir publié des résultats inférieurs aux attentes pour le deuxième trimestre. 

Les dirigeants de l'entreprise ont alors mentionné aux analystes qu'ils observaient un comportement de consommation plus prudent à l'échelle mondiale dans un «environnement macroéconomique inégal».

À ce moment, Nike avait annoncé qu'elle réduirait ses activités jusqu'à 2 milliards de dollars américains au cours des trois prochaines années dans le but de simplifier l'assortiment de produits et d'accroître l'automatisation et l'utilisation de la technologie.

L’entreprise a ajouté que la plupart des économies seraient utilisées pour accélérer l’innovation.

«Nous voyons une occasion exceptionnelle de générer une croissance rentable à long terme», a soutenu le président et chef de la direction de Nike, John Donahoe, dans un communiqué publié en décembre. 

«Aujourd'hui, nous nous engageons dans une démarche à l'échelle de l'entreprise pour investir dans nos domaines à plus fort potentiel, accélérer le rythme de notre innovation et accélérer notre agilité et notre réactivité.» 

L’action de Nike a chuté d'un peu plus de 4%, à 101,74$US, vendredi matin.

À la une

Voici ce que l'on sait déjà du budget fédéral 2024

Logement, intelligence artificielle ou crédits d'impôt... voici un résumé de ce qui a déjà été annoncé.

Après de nombreuses annonces, le budget fédéral dévoilé mardi

Mis à jour à 09:28 | La Presse Canadienne

Chrystia Freeland devrait présenter le budget fédéral vers 16 heures à la Chambre des communes.

Sommes-nous en récession depuis 50 ans?

Mis à jour à 09:01 | Philippe Labrecque

EXPERT INVITÉ. Aussi contre-intuitive soit-elle, cette idée est la thèse de Raphaël Rossello, un vétéran de la finance.