États-Unis: le déficit commercial se creuse au mois d'avril

Publié le 07/06/2023 à 10:54

États-Unis: le déficit commercial se creuse au mois d'avril

Publié le 07/06/2023 à 10:54

Par AFP

Sur le mois d’avril, les exportations de biens se sont repliées de 3,6%, principalement du fait d’une baisse en valeur des exportations de pétrole, (Photo: 123RF)

Washington - Le déficit commercial des États-Unis s’est fortement creusé au mois d’avril, sous l’effet combiné d’une hausse des importations, notamment dans le secteur automobile et celui des matières premières, et d’une baisse des exportations, selon les données publiées mercredi par le département du Commerce.

Le déficit des biens et services avec le reste du monde a atteint 74,6 milliards de dollars américains, en hausse de 23% par rapport au mois précédent, néanmoins en deçà des attentes des analystes, qui tablaient sur un déficit de 75,3 G$ US, selon le consensus publié par briefing.com. 

Sur un an, le déficit commercial américain reste orienté en forte baisse, de 23,9%, profitant cette fois tant d’une hausse des exportations que d’une baisse des importations.

Sur le mois d’avril, les exportations de biens se sont repliées de 3,6%, principalement du fait d’une baisse en valeur des exportations de pétrole, sous l’effet de la baisse des prix du Brent observée sur ce mois. Dans une moindre mesure, la baisse des produits issus de l’industrie pharmaceutique ainsi que des pierres précieuses et de la joaillerie a également pesé.

À l’inverse, les importations de biens ont progressé de 1,5%, sous l’effet combiné de l’industrie automobile, les matières premières, principalement métaux et composants chimiques, ainsi que les produits de consommation, spécialement les smartphones et équipements ménagers.

Si l’on se focalise sur les échanges bilatéraux de biens, le déficit commercial avec la Chine, qui reste le plus élevé, s’est légèrement creusé par rapport au mois précédent, passant de 22,9 à 24,2 G$ US.

À signaler cependant que les États-Unis ont une balance commerciale positive vers Hong Kong.

Même tendance avec l’Union européenne, avec un déficit commercial à 17,3 milliards d’euros, qui se concentre toujours principalement sur trois pays: l’Allemagne, l’Irlande et l’Italie.

En dehors des deux principaux partenaires commerciaux des États-Unis, le déficit reste marqué avec le Mexique et le Vietnam, qui est désormais parmi les six principaux pays sources d’importations aux États-Unis.

 

 

Sur le même sujet

Vous avez encore le temps d’accumuler de l’argent pour vos vacances

13/06/2024 | Charles Poulin

IL ÉTAIT UNE FOIS... VOS FINANCES. Une équation plutôt simple pour financer vos vacances.

Économisez-vous sur votre assurance?

06/06/2024 | Charles Poulin

IL ÉTAIT UNE FOIS... VOS FINANCES. 38% des gens consacrent du temps pour économiser sur leur facture d'assurances.

À la une

Nos exportations à risque en France malgré l'AECG

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.