Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Caterpillar: résultats supérieurs aux attentes en 2023

AFP|Mis à jour le 16 avril 2024

Caterpillar: résultats supérieurs aux attentes en 2023

Le groupe a signalé que son chiffre d'affaires avait profité d'une hausse des prix, mais que les volumes avaient baissé sur un an, les revendeurs étant bien moins actifs fin 2023. (Photo: 123RF)

Le groupe américain Caterpillar a annoncé lundi dans un communiqué des résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre, marqués par une hausse des prix, mais une baisse des volumes dans quasiment toutes ses branches.

«Je suis très fier de la forte performance de nos équipes dans le monde qui ont réalisé la meilleure année de nos 98 ans d’existence», a commenté Jim Umpleby, patron du groupe, cité dans le communiqué.

Il a insisté sur les records du chiffre d’affaires, du bénéfice net et du bénéfice net par action hors éléments exceptionnels pour l’ensemble de l’exercice.

Sur le seul quatrième trimestre, l’activité a progressé de 3% à 17,1 milliards de dollars américains et le bénéfice net a atteint 2,68 milliards, profitant d’une base de comparaison favorable par rapport à la même période de 2022 qui avait pâti d’une charge exceptionnelle dans le ferroviaire.

Rapporté par action et hors éléments exceptionnels — référence pour les marchés —, le bénéfice net ressort à 5,23 dollars américains ce qui est bien meilleur que les 4,76 dollars du consensus.

Le groupe a signalé que son chiffre d’affaires avait profité d’une hausse des prix, mais que les volumes avaient baissé sur un an, les revendeurs étant bien moins actifs fin 2023.

Les stocks de ces derniers ont en effet reculé de 900 millions de dollars américains entre octobre et décembre 2023, contre une augmentation de 700 millions un an plus tôt.

En revanche, les ventes aux utilisateurs finaux ont augmenté, a relevé Caterpillar.

Dans la construction, le groupe a subi un recul de 5% de son chiffre d’affaires à 6,52 milliards avec une hausse des prix altérée par des volumes en recul en Amérique du Nord et en Europe/Afrique, et par une baisse des volumes en Amérique latine et en Asie/Pacifique.

La branche Ressources industrielles (agriculture, mines, hydrocarbures, etc.) a également cédé du terrain en fin d’année, avec une baisse de 6% de son chiffre d’affaires sur un an. Elle a été affectée par une baisse des volumes dans les engins, mais également dans les pièces de rechange.

Seule la branche Énergie et transport a fait mieux qu’au quatrième trimestre 2022 (+12%) grâce à une hausse des prix et des volumes.

Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires a été de 67,1 milliards, contre 59,4 milliards un an plus tôt et le bénéfice par action hors exceptionnels ressort à 21,21 dollars américains, contre 13,84 un an plus tôt.