Bois d'oeuvre: Washington veut hausser la taxe à l'importation

Publié le 01/02/2024 à 15:37

Bois d'oeuvre: Washington veut hausser la taxe à l'importation

Publié le 01/02/2024 à 15:37

Par François Normand

Cela signifie que les coûts de production des producteurs canadiens de bois d’œuvre qui exportent au sud de la frontière augmenteront, alors que l’économie américaine tourne au ralenti aux États-Unis. (Photo: 123RF)

Les États-Unis ont l’intention d’augmenter de manière substantielle la taxe sur les importations canadiennes du bois d’œuvre à compter du 1er août, comme l’indique le nouveau taux préliminaire qui s’établit à 13,86%, a appris Les Affaires.

Actuellement, les producteurs canadiens de bois d’œuvre doivent payer une taxe cumulative (droits compensateurs et antidumping) de 8,05%.

Or, ce jeudi matin, le ministère américain du Commerce (DOC) a indiqué aux avocats du gouvernement du Canada, des gouvernements provinciaux et des producteurs de bois d’œuvre qu’il a fixé le nouveau taux préliminaire à 13,86%.

Les autorités américaines se sont basées sur l’année 2022 pour déterminer ce taux. Washington devrait confirmer la nouvelle taxe à l’importation en août, et ce, après avoir consulté des représentants de l’industrie canadienne.

Règle générale, le taux en vigueur diffère peu du taux préliminaire. Le DOC les fixe chaque année depuis le déclenchement du présent conflit du bois d’œuvre (Lumber 5), en 2016.

Cela signifie donc que les coûts de production des producteurs canadiens de bois d’œuvre qui exportent au sud de la frontière augmenteront, alors que l’économie américaine tourne au ralenti aux États-Unis — et, du reste, au Canada.

Ce taux préliminaire combiné de 13,86% se ventile ainsi: 6,71% pour les tarifs compensateurs et 7,15% pour les tarifs antidumping.

Pour sa part, l’actuelle taxe sur les importations se ventile ainsi: 1,79% pour les tarifs compensateurs et 6,26% pour les tarifs antidumping.

 

Abonnez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

Sur le même sujet

Construire davantage en bois réduit significativement les GES

15/12/2023 | François Normand

L’adoption du bois pour remplacer ou cohabiter avec le béton et l’acier réduirait jusqu’à 25% les GES, affirme la RBC.

Bois d'œuvre: Ottawa salue une décision de l'ALENA

L’ALENA a demandé aux États-Unis de revoir certains aspects de leur décision en matière de dumping.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour à 18:06 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pris plus de 100 points mardi.

Tesla: chute de 55% du bénéfice net au 1T

16:38 | AFP

Les ventes de véhicules électriques toujours «sous pression», dit le groupe.

À surveiller: Metro, Gildan et American Express

Que faire avec les titres de Metro, Gildan et American Express? Voici des recommandations d'analystes.