Un outil Web pour trouver un courtier immobilier


Édition du 30 Août 2014

Un outil Web pour trouver un courtier immobilier


Édition du 30 Août 2014

Photo: iStock

Une entreprise de Laval propose depuis la mi-août un site Web qui facilite le choix d'un courtier immobilier, sans pression, à partir de son salon. Sur magasinetoncourtier.com, les vendeurs de maisons lancent un appel d'offres auquel répondent les courtiers intéressés.

«La multiplication des agences immobilières ces dernières années et la variation des taux de commission, avec l'apparition des agences à escompte, rendent le choix plus difficile. On veut aider les gens à faire les meilleurs choix», explique David Thomas, vice-président d'Urbanimmersive.

L'entreprise fondée en 2007 a d'abord mis au point la technologie AVU3D qui offre une visite en trois dimensions des propriétés, sans distorsion visuelle.

Sur le nouveau site Web, le vendeur est appelé à offrir une description de sa propriété en ligne, à l'aide de photos ou d'une vidéo. Les informations anonymes sont envoyées à des courtiers de sa région, qui peuvent ensuite proposer leurs offres de services. Ils peuvent présenter une évaluation sommaire de la propriété, leur programme de mise en marché, leur taux de commission, leur expérience et une vidéo personnalisée pour gagner le contrat de courtage. Le vendeur choisit ensuite qui il souhaite rencontrer avant de signer. Le courtier retenu doit payer des frais de 300 $ pour recevoir la vidéo de la visite immersive en 3D, qui servira à la mise en marché de la propriété sur le site d'Urbanimmersive (www.avu3d.com). Le vendeur la recevra gratuitement en souvenir.

«La technologie donne une très bonne idée de la maison, donc elle permet de limiter les visites en personne. Le vendeur n'a donc plus à faire le ménage aussi souvent. On a même eu quelques ventes sans visite en personne !» raconte David Thomas.

Chez les courtiers immobiliers, l'outil est reçu avec plus ou moins d'intérêt. «C'est un outil supplémentaire, mais bien franchement, avec 24 photos au grand-angle, on présente déjà très bien une maison. Et le coup d'oeil est plus rapide», dit Richard Lapensée, directeur de l'agence immobilière Courtier & associés Rive-Nord, à Repentigny.

Anne Lesage de Re/Max Platine C.S. à La Prairie, trouve la technologie intéressante, mais n'aime pas l'idée d'exposer la commission demandée à un client sans l'avoir rencontré.

Même son de cloche chez Michel Gingras, copropriétaire de l'agence Nouvelle Demeure dans la région de Québec. «Aller rencontrer les gens pour une transaction d'au moins 200 000 $, c'est un minimum», considère-t-il.

En Australie, un site Web du type de magasinetoncourtier.com a eu pour effet de standardiser les taux de commission, dit M. Thomas.

«Est-ce qu'un taux de 6 % a sa raison d'être ? Si oui, l'agent doit le justifier», estime-t-il.

Nous avons tenté, en vain, d'obtenir les réactions des chambres immobilières à Québec et Montréal.

À la une

Productivité des entreprises: Houston, nous avons un problème

01/12/2023 | François Normand

ANALYSE. Depuis 5 ans, la productivité de nos entreprises recule de 0,3% par année. Aux États-Unis, elle bondit de 1,7%.

Bourse: Wall Street termine en hausse, encouragée par la chute des taux obligataires

Mis à jour le 01/12/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture sur une hausse de plus de 200 points.

À surveiller: Stella-Jones, Dollarama et CAE

01/12/2023 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Stella-Jones, Dollarama et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes.