SCHL: la cadence des mises en chantier a ralenti en août

Publié le 16/09/2022 à 13:27

SCHL: la cadence des mises en chantier a ralenti en août

Publié le 16/09/2022 à 13:27

Par La Presse Canadienne

La tendance annuelle des mises en chantier dans les centres urbains a diminué de 3% à 246 771 unités en août, tandis que celle des logements collectifs a reculé de 4% à 187 602 unités. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — La cadence annuelle des mises en chantier d’habitations a ralenti en août par rapport à celle du mois de juillet, a indiqué vendredi la Société canadienne d’hypothèques et de logement. 

Le nombre mensuel désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d’habitations s’est établi à 267 443 unités en août, ce qui représentait une baisse de 3% par rapport aux 275 158 unités du mois précédent, a précisé l’agence fédérale du logement. 

La tendance annuelle des mises en chantier dans les centres urbains a diminué de 3% à 246 771 unités en août, tandis que celle des logements collectifs a reculé de 4% à 187 602 unités. 

Les mises en chantier de maisons individuelles dans les centres urbains se sont chiffrées à 59 169 unités, enregistrant une hausse de 1%. 

Entre-temps, le nombre désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations dans les régions rurales a été estimé à 20 672 unités. 

La moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations s’est établie à 267 309 unités en août, en hausse par rapport à celle de 264 467 unités du mois de juillet, a indiqué la SCHL. 

Sur le même sujet

À la une

Ottawa cède la protection de près d'un million de kilomètres carrés aux Autochtones

Il y a 42 minutes | La Presse Canadienne

Ces ententes prévoient des investissements pouvant atteindre 800 millions de dollars sur sept ans.

Antonio Guterres appelle à une réforme du système financier

Le secrétaire général des Nations unies a demandé aux institutions financières de revoir leurs modèles d’affaires.

Les négociations difficiles commencent à la COP15 de Montréal

Le texte sur les objectifs de conservation débattu par les délégués contient plus d’incertitudes que de libellé convenu.