Equifax Canada teste l'ajout de l'historique du loyer dans la cote de crédit

Publié le 23/04/2024 à 15:42

Equifax Canada teste l'ajout de l'historique du loyer dans la cote de crédit

Publié le 23/04/2024 à 15:42

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement fédéral a annoncé le mois dernier qu’il souhaitait que l’historique des paiements de loyer soit pris en compte dans les cotes de crédit. (Photo: La Presse Canadienne)

Toronto — Equifax Canada étudie comment les données sur les loyers pourraient être prises en compte dans le calcul de la cote de crédit des consommateurs, afin de rendre les services financiers et l’emprunt accessibles à un plus grand nombre.

L’agence soutient qu’elle a testé de petits volumes de données sur le paiement des loyers pour évaluer leur pertinence sur la cote de crédit.

Une étude d’Equifax a révélé que l’inclusion de «données non traditionnelles» pourrait permettre d’établir ou d’améliorer les cotes de crédit de millions de Canadiens.

«Equifax Canada a ouvert la voie et modélisé la façon dont les paiements de loyer, tout comme les paiements hypothécaires, peuvent aider à établir un pointage de crédit», explique Sue Hutchison, présidente et directrice générale d’Equifax Canada, dans un communiqué.

«Ceci est réellement important pour les jeunes Canadiens et Canadiennes, les nouveaux arrivants au Canada et les autres consommateurs mal desservis.»

Le gouvernement fédéral a annoncé le mois dernier qu’il souhaitait que l’historique des paiements de loyer soit pris en compte dans les cotes de crédit des consommateurs.

«Les locataires sont importants, et les jeunes Canadiens consacrent une grande partie de leur argent durement gagné au loyer. Nous pensons que cela devrait compter beaucoup plus» dans la cote de crédit, déclarait le premier ministre Justin Trudeau le 27 mars dernier, en annonçant plusieurs initiatives pour aider les locataires.

Dans son budget de la semaine dernière, Ottawa a demandé aux institutions financières, aux entreprises de technologie financière et aux agences d’évaluation du crédit de donner la priorité au lancement d’outils qui permettraient aux locataires de déclarer leur historique de paiement de loyer.

Le gouvernement croit que cette mesure pourrait aider davantage de locataires à devenir propriétaires, car un historique de paiement de loyer à temps pourrait renforcer les cotes de crédit et faciliter l’obtention d’un prêt hypothécaire ou d’un taux d’intérêt plus bas.

Equifax estime aussi que l’inclusion des paiements de loyer dans les cotes de crédit contribuerait à rendre le crédit et les services financiers traditionnels plus accessibles pour les locataires, qui «représentent un secteur croissant de l’économie canadienne», a déclaré Sue Hutchison.

L’annonce d’Ottawa a été bien accueillie par certaines entreprises, dont Equifax Canada, mais les associations de défense des locataires ont déclaré que cette mesure pourrait être une arme à double tranchant.

Elizabeth Mulholland, directrice générale de l’organisme Prospérité Canada, rappelle que de nombreuses personnes sont aux prises avec des loyers plus élevés et ne sont pas toujours en mesure de payer à temps, le 1er du mois. Il est donc important, selon elle, que les gens puissent décider s’ils souhaitent partager ou non leurs données de loyer avec les agences d’évaluation du crédit.

«Si l’on se contente de l’intégrer pour tout le monde, cela pourrait poser problème à de nombreuses personnes à faible revenu et aux personnes vulnérables», a-t-elle souligné.

 

À la une

«Nvidia a encore défié la gravité»

Mis à jour le 22/05/2024 | AFP

L’élan donné par l’IA générative ne se dément pas.

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse de plus de 120 points.

À surveiller: Saputo, Empire et CAE

22/05/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Saputo, Empire et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes.