Un dernier syndicat de la FTQ conclut une hypothèse de règlement avec le gouvernement

Publié le 27/12/2023 à 10:46, mis à jour le 27/12/2023 à 12:56

Un dernier syndicat de la FTQ conclut une hypothèse de règlement avec le gouvernement

Publié le 27/12/2023 à 10:46, mis à jour le 27/12/2023 à 12:56

Par La Presse Canadienne

Entre−temps, la FTQ, qui fait partie du front commun intersyndical, a mentionné que les négociations à la table centrale se poursuivaient mercredi sur les enjeux salariaux. (Photo: La Presse Canadienne)

La totalité des syndicats du secteur public québécois faisant partie du front commun a maintenant en poche une hypothèse de règlement sectoriel avec Québec dans le cadre des négociations pour le renouvellement des conventions collectives. 

Le Syndicat des professionnelles et professionnels de Laval−Rive−Nord (SPPLRN−SCFP)est parvenu à un accord sur les enjeux sectoriels relativement aux conditions de travail au cours de la nuit de mardi à mercredi, a annoncé la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) sur sa page Facebook.

Cette nouvelle proposition de règlement «conclut la ronde de négociation des huit tables sectorielles de la FTQ», indique-t-on.

Le SPPLRN−SCFP était le dernier des syndicats du secteur public affiliés à la FTQ et membres du front commun intersyndical à ne pas avoir conclu une proposition de règlement avant Noël.

Le SPPLRN−SCFP représente 1000 professionnels de l’éducation répartis parmi 235 établissements scolaires des centres de services scolaires des Affluents, de Laval et des Mille−Îles.

Les différentes hypothèses d’entente de principe seront présentées prochainement aux délégués des instances concernées.

Entre−temps, la FTQ a mentionné que les négociations à la table centrale se poursuivaient mercredi sur les enjeux salariaux.

Le front commun intersyndical, qui comprend également la CSN, la CSQ et l’APTS, menace toujours de déclencher une grève générale illimitée au début de l’année 2024 à défaut d’une entente satisfaisante à la table centrale.

Le front commun représente environ 420 000 travailleurs du secteur public.

Les discussions entre les divers syndicats et le Conseil du trésor ont repris mardi après une pause de 24 heures.

La fin de semaine dernière, plusieurs avancées ont été réalisées aux tables sectorielles en santé et en éducation,alors que de nombreux syndicats ont annoncé avoir conclu des hypothèses d’entente de principe sur leurs conditions de travail.

À la suite de toutes ces annonces des membres du front commun, la pression s’accroît maintenant sur la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) et la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), qui négocient individuellement avec le gouvernement.

 

Sur le même sujet

À la une

Grippe aviaire, plus inquiétante qu'il n’y paraît

Il y a 31 minutes | John Plassard

EXPERT INVITÉ. Les nouveaux chiffres records seront lourds de conséquences.

Revenu Québec doit «combattre les cryptomonnaies»

Mis à jour à 14:20 | François Remy

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Est-ce le rôle d'un ministre des Finances d’envoyer ses agents livrer combat aux cryptomonnaies?

Dépolluer son portefeuille boursier

SPÉCIAL CLIMAT: ADAPTEZ VOTRE ENTREPRISE. L’adaptation climatique touche directement les investisseurs boursiers.