SFPQ: 27 000 fonctionnaires seront consultés sur un mandat de grève

Publié le 06/05/2024 à 10:18

SFPQ: 27 000 fonctionnaires seront consultés sur un mandat de grève

Publié le 06/05/2024 à 10:18

Par La Presse Canadienne

(Photo: La Presse Canadienne)

Les 27 000 fonctionnaires membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) seront appelés à se prononcer sur un mandat de moyens de pression lourds pouvant aller jusqu'à la grève illimitée. 

Il s'agit d'un fait rarissime pour ce grand syndicat indépendant de fonctionnaires, qui avait jusqu'ici recours à des moyens de pression légers. 

Ces 27 000 membres du SFPQ seront appelés à se prononcer sur ce mandat de la mi-mai jusqu'à la mi-juin, a précisé en entrevue lundi Christian Daigle, président général du SFPQ.

Le SFPQ s'est préparé de longue date: il a instauré il y a plusieurs mois une cotisation spéciale pour constituer un fonds de grève. Une somme d'environ 10 millions de dollars est déjà amassée dans ce fonds, a précisé Christian Daigle.

Le SFPQ avait entrepris un «blitz de négociation» avec le Conseil du trésor, mais s'en est retiré, mardi soir dernier, devant le peu de progrès — sans rompre définitivement les pourparlers, prend soin de préciser Christian Daigle. Le syndicat dit attendre maintenant des nouvelles du Conseil du trésor.

L'autre grande unité de négociation du SFPQ, celle des 4000 ouvriers, a toutefois conclu une entente de principe et celle-ci a été entérinée par les membres.

À la une

Nos exportations à risque en France malgré l'AECG

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.