Les conservateurs font du prix du carbone un «bouc émissaire», dit Trudeau

Publié le 11/12/2023 à 15:27

Les conservateurs font du prix du carbone un «bouc émissaire», dit Trudeau

Publié le 11/12/2023 à 15:27

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau (Photo: La Presse Canadienne/Sean Kilpatrick)

Le premier ministre Justin Trudeau affirme que le Parti conservateur a réussi à faire de la tarification du carbone un «bouc émissaire» qui explique que tout est plus cher.

Justin Trudeau a déclaré dans une entrevue de fin d'année avec La Presse Canadienne que le prix du carbone n'est pas responsable de la crise du coût de la vie, et que son élimination ne fera ni baisser les prix ni rendre l'action climatique moins coûteuse. 

Il affirme que son annulation, comme le demandent les conservateurs, éliminerait également les chèques de remise qui valent entre 240$ et 386$ tous les trois mois pour une famille de quatre personnes dans la plupart des provinces.

Les libéraux ont eu du mal à faire passer leur message sur la tarification du carbone auprès des Canadiens, et des sondages récents suggèrent que le soutien à cette politique s'estompe en raison des fortes pressions des conservateurs selon lesquelles elle est la principale cause de l'inflation.

Les libéraux estiment que les deux dernières élections ont été un mini-référendum sur la tarification du carbone, puisqu'ils en ont fait l'un des principaux éléments de leur programme. 

Le chef conservateur Pierre Poilievre a déclaré qu'il avait l'intention de forcer les prochaines élections à trancher si les Canadiens veulent vraiment la tarification du carbone.

À la une

Reprise de l’activité immobilière: la baisse des taux ne sera pas suffisante à elle seule

Mis à jour à 17:56 | Charles Poulin

Le terrain de jeu est extrêmement complexe à l’heure actuelle.

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.