Le ministre Jean Boulet devient responsable de l’Abitibi-Témiscamingue

Publié le 19/10/2023 à 10:07

Le ministre Jean Boulet devient responsable de l’Abitibi-Témiscamingue

Publié le 19/10/2023 à 10:07

Par La Presse Canadienne

M. Boulet, un élu de Trois−Rivières, conserve également son poste de ministre responsable de la Mauricie et du Nord−du−Québec. (Photo: La Presse Canadienne)

Le ministre du Travail, Jean Boulet, sera maintenant responsable de la région de l’Abitibi−Témiscamingue, qui était jusqu’à présent représentée par son collègue Mathieu Lacombe. 

Le bureau du premier ministre François Legault a annoncé jeudi matin ce changement à son conseil des ministres.

M. Boulet, un élu de Trois−Rivières, conserve également son poste de ministre responsable de la Mauricie et du Nord−du−Québec.

Il sera appuyé par le député d’Abitibi−Est, Pierre Dufour, qui demeure adjoint gouvernemental au ministre responsable de la région de l’Abitibi−Témiscamingue. M. Dufour a lui−même déjà été ministre responsable de cette région, avant d’être retiré de ses fonctions après les élections de 2022.

Quant à M. Lacombe, il reste ministre de la Culture et des Communications, ainsi que ministre responsable de la région de l’Outaouais, où il est élu.

«Je tiens d’abord à saluer le travail effectué par Mathieu Lacombe pour la région de l’Abitibi−Témiscamingue. Il pourra se concentrer davantage sur ses autres responsabilités, comme il le souhaitait», a précisé M. Legault dans un communiqué.

Le Parti québécois (PQ) a critiqué ce changement, appelant le gouvernement à nommer un ministre originaire de la région.

«J’ignore les raisons qui font en sorte que le ministre Lacombe n’est plus ministre responsable de l’Abitibi−Témiscamingue, c’était pas une bonne idée. Mais que le centre de pouvoir passe de Gatineau à Trois−Rivières, c’est pas mieux», a tranché le député péquiste Pascal Bérubé, rappelant que la Coalition avenir Québec a trois élus dans la région.

Sur le même sujet

Avenir incertain: la Fonderie Horne a des cibles à atteindre, rappelle la CAQ

Mis à jour le 14/02/2024 | La Presse Canadienne

Selon QS, l’avenir de la Fonderie Horne à Rouyn−Noranda est «beaucoup plus une question de vouloir que de pouvoir».

Fonderie Horne: la contamination pourrait aller au-delà de la zone d’expropriation

Des citoyens de Rouyn−Noranda ont collecté de la neige accumulée dans les quartiers autour de la Fonderie Horne.

À la une

Bourse: records en clôture pour Nasdaq et S&P 500, Nvidia première capitalisation mondiale

Mis à jour à 17:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les titres de l’énergie contribuent à faire grimper le TSX.

Stellantis rappelle près de 1,2 million de véhicules aux États-Unis et au Canada

Environ 126 500 véhicules au Canada sont concernés par le rappel.

Le régulateur bancaire fédéral maintient la réserve de stabilité intérieure à 3,5%

L’endettement des ménages reste une préoccupation pour le Bureau du surintendant des institutions financières.