Incapable de trouver une entente, Sonia LeBel doit céder sa place, selon le PLQ

Publié le 28/11/2023 à 13:20, mis à jour le 28/11/2023 à 15:37

Incapable de trouver une entente, Sonia LeBel doit céder sa place, selon le PLQ

Publié le 28/11/2023 à 13:20, mis à jour le 28/11/2023 à 15:37

Par La Presse Canadienne

La présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel (Photo: La Presse Canadienne/Jacques Boissinot)

L'opposition officielle a demandé mardi la tête de la présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel. Selon le PLQ, la preuve est faite qu'elle est incapable de s'entendre avec les syndicats du secteur public.

La députée libérale Marwah Rizqy a rappelé que la présidente du Conseil du trésor avait pourtant été dégagée d'autres responsabilités, comme les affaires intergouvernementales et le Programme québécois des infrastructures (PQI), pour se concentrer sur les négociations.

Or, Sonia LeBel n'a toujours pas signé d'entente avec aucun des syndicats en négociation, Fédération des travailleurs du Québec (FTQ), Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE), Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Confédération des syndicats nationaux (CSN), Fédération autonome de l'enseignement (FAE), Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ), Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), Association des policiers provinciaux du Québec (APPQ), ainsi que les juristes de l'État.

«Sur 10 groupes, c'est 0 en 10, elle n'est pas capable de signer avec personne», a dénoncé Marwah Rizqy.

«La seule chose qu'elle a été capable de signer, c'est l'entente avec les Kings de Los Angeles», c'est-à-dire la subvention de 5 à 7 millions de dollars pour la venue de l'équipe pour des matches avant-saison l'an prochain à Québec.

«Si elle n'est pas capable signer avec aucun des 10 groupes, est-ce qu'elle est encore la femme de la situation?» a demandé la députée libérale.

Elle a ajouté que le premier ministre François Legault devrait s'engager personnellement dans les négociations pour dénouer l'impasse actuelle. 

Dans une courte mêlée de presse, Sonia LeBel a esquivé les attaques et a tenté de rester au-dessus de la mêlée.

«J'ai un très grand respect pour Marwah Rizqy, je n'embarquerai pas dans ce genre de commentaires, je continue à garder l'objectif, on va trouver une solution, des voies de passage.»

Le front commun des syndicats de la fonction publique a annoncé mardi sept jours de grève supplémentaires, du 8 au 14 décembre.

Sur le même sujet

Financement politique: Élections Québec va enquêter sur des dons faits à la CAQ

La CAQ est dans la tourmente depuis plusieurs semaines en raison de controverses sur ses méthodes de collecte de fonds.

Northvolt: le ministère de l'Environnement doit «accompagner les entreprises», dit Legault

Mis à jour le 16/02/2024 | La Presse Canadienne

Le gouvernement aurait eu des échanges avec l’entreprise avant qu’elle ne soit inscrite au registre des entreprises.

À la une

Reprise de l’activité immobilière: la baisse des taux ne sera pas suffisante à elle seule

Mis à jour à 17:56 | Charles Poulin

Le terrain de jeu est extrêmement complexe à l’heure actuelle.

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.