Hippodrome: Montréal redevient propriétaire des terrains

Publié le 23/03/2012 à 15:05, mis à jour le 23/03/2012 à 15:10

Hippodrome: Montréal redevient propriétaire des terrains

Publié le 23/03/2012 à 15:05, mis à jour le 23/03/2012 à 15:10

Par Mathieu Lavallée

Le maire de Montréal Gérald Tremblay, le ministre des Finances Raymond Bachand et le président du comité exécutif de Montréal Michael Applebaum lors de l'annonce sur la cession de l'hippodrome à la Ville de Montréal. Photo : Mathieu Lavallée, LesAffaires.

Montréal pourrait voir naître un des quartiers les plus attrayants en Amérique du Nord sur le site de l'ancien l'hippodrome.

C'est du moins le souhait du maire de Montréal, Gérald Tremblay, qui a fait connaître ses ambitions vendredi lors d'une annonce officielle au cours de laquelle le gouvernement du Québec a révélé qu'il cédait gratuitement à la Ville de Montréal les terrains du complexe de sport hippique.

Le site de l'ancien hippodrome de Montréal occupe une superficie de 43,5 hectares, soit l'équivalent de 28 fois le Centre Bell ou sept fois le Stade olympique. Le site pourrait accueillir entre 5000 et 8000 logements.

Pour le ministre des Finances Raymond Bachand et le maire de Montréal Gérald Tremblay, il s'agit là de la meilleure façon de valoriser ce terrain.

Aucun développement ne sera effectué d'ici janvier 2017, ce qui laissera le temps à la métropole de planifier l'aménagement de cet espace. Ensuite, les profits réalisés sur la vente des terrains morcelés entre 2017 et 2025 seront partagés entre le gouvernement du Québec et Montréal.

« Pour obtenir le meilleur prix et le meilleur développement, notre meilleur partenaire, c’est Montréal », a souligné le ministre Bachand.

« Nous avons cinq ans pour structurer ce développement et en tirer le meilleur. Un si grand espace en plein cœur de la ville, ça vaut beaucoup, mais si c’est bien développé.

Québec s’attend à pouvoir récupérer, à plus long terme, les quelque 40 millions $ investis dans la Société d’administration des courses de chevaux (SODACC) et les pertes accumulées depuis, pour un total d’entre 50 et 60 millions $, évalue M. Bachand.

Des acquéreurs potentiels se sont manifestés, ont souligné les deux hommes politiques, mais s’intéressaient à une partie de l’hippodrome ou avaient les moyens d’attendre longtemps avant d’y construire quoi que ce soit.

Le secteur comprendra 15 % de logements sociaux, 15 % de logements abordables et sera optimisé pour l’utilisation des transports en commun, a ajouté le maire Tremblay.

« Cela va venir confirmer que Montréal est une grande métropole familiale », a lancé le président du comité exécutif Michael Applebaum, aussi maire d’arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, où est situé l’hippodrome. À son avis, le projet permettra à la ville de conserver le dynamisme, l’attrait et la diversité de son marché immobilier.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.