Formation professionnelle en anglais: la CAQ pourrait légiférer

Publié le 22/11/2023 à 12:41

Formation professionnelle en anglais: la CAQ pourrait légiférer

Publié le 22/11/2023 à 12:41

Par La Presse Canadienne

Le ministre de la Langue française, Jean−François Roberge, a demandé une analyse de la situation à son ministère et il envisage de déposer un projet de loi pour renforcer la Charte de la langue française. (Photo: La Presse Canadienne)

Le gouvernement caquiste pourrait légiférer pour colmater une «faille» de la loi 101: des milliers de jeunes immigrants suivent leur formation professionnelle en anglais, même si leurs deux parents sont allophones. 

Le ministre de la Langue française, Jean−François Roberge, a ainsi réagi mardi à un article du quotidien Le Devoir, révélant qu’en 20 ans, plus de 140 000 néo−Québécois ont suivi une formation professionnelle en anglais, en contradiction avec l’esprit de la Charte de la langue française.

M. Roberge a refusé de parler d’une brèche, mais a plutôt évoqué une faille.

Mardi, le Parti québécois (PQ) avait déposé une motion pour que les centres de formation professionnelle et les centres de formation aux adultes soient assujettis aux dispositions de la Charte de la langue française.

La CAQ avait refusé de débattre de la motion, mais mercredi matin, M. Roberge a tenté de justifier son refus.

Il a voulu élargir la portée de la motion en ajoutant la formation générale des adultes, un amendement qui aurait été refusé par le PQ, selon lui.

M. Roberge a demandé une analyse de la situation à son ministère et il envisage de déposer un projet de loi pour renforcer la Charte de la langue française.

Patrice Bergeron, La Presse Canadienne

 

 

Sur le même sujet

Financement politique: Élections Québec va enquêter sur des dons faits à la CAQ

La CAQ est dans la tourmente depuis plusieurs semaines en raison de controverses sur ses méthodes de collecte de fonds.

Northvolt: le ministère de l'Environnement doit «accompagner les entreprises», dit Legault

Mis à jour le 16/02/2024 | La Presse Canadienne

Le gouvernement aurait eu des échanges avec l’entreprise avant qu’elle ne soit inscrite au registre des entreprises.

À la une

Reprise de l’activité immobilière: la baisse des taux ne sera pas suffisante à elle seule

Mis à jour à 17:56 | Charles Poulin

Le terrain de jeu est extrêmement complexe à l’heure actuelle.

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.