Formation : Québec devra ajuster ses programmes

Publié le 21/03/2013 à 16:21, mis à jour le 21/03/2013 à 21:29

Formation : Québec devra ajuster ses programmes

Publié le 21/03/2013 à 16:21, mis à jour le 21/03/2013 à 21:29

Par Stéphane Rolland

BUDGET FÉDÉRAL 2013. Québec devra ajuster ses programmes de formation de la main-d’œuvre pour obtenir les sommes que lui verse Ottawa à cette fin. Le gouvernement fédéral confirme qu’il change les règles du jeu afin d’arrimer ces subventions aux besoins des entreprises.

La subvention canadienne à l’emploi de 500 M$, qui expire en mars 2014, sera reconduite, mais à des conditions différentes, comme l’annonçait une lettre à l’intention des députés conservateurs transmise aux médias au début de la semaine.

De cette somme, un montant de 300 M$ sera versé de façon à ce qu’il y ait « un lien direct » entre la formation donnée à l’employé et les besoins de l’employeur. Autrement dit, elle sera versée aux entreprises qui ont un projet de formation pour une recrue ou un employé qui sera promu.

« Ce ne sera plus les gouvernements qui dicteront les formations, mais les entreprises et les Canadiens qui les choisiront selon leur besoin », a déclaré Christian Paradis, le lieutenant du Québec du gouvernement conservateur, en conférence de presse.

Le maximum alloué est de 15 000$ par employé. Le fédéral, le provincial et l’employeur fourniront chacun le tiers de cette somme, soit 5 000 $ chacun.

Québec

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, rebond technique sans enthousiasme

Mis à jour le 08/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 08/12/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Corus Entertainment, H2O Innovation et Dollarama

08/12/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Corus, H2O Innovation et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.