Un nouveau regroupement d'entreprises réclame plus de privé en santé


Édition du 08 Novembre 2014

Un nouveau regroupement d'entreprises réclame plus de privé en santé


Édition du 08 Novembre 2014

Michel Clair, ex-ministre péquiste, devenu président du Groupe Santé Sedna. [Photo: Jérôme Lavallée]

Dans le cadre de l'exercice en cours de réduction des dépenses publiques, jusqu'aux trois quarts des Québécois seraient favorables à ce qu'une plus grande place soit accordée au privé à l'intérieur du système de santé actuel.

Cette donnée est tirée des résultats d'un sondage de la firme CROP, commandé par un regroupement naissant d'une trentaine d'entreprises privées du domaine de la santé au Québec, déterminées à convaincre le gouvernement de Philippe Couillard de recourir davantage au secteur privé pour atteindre ses objectifs d'assainissement budgétaire.

Le Conseil des entreprises privées en santé et mieux-être (CEPSEM) regroupe des entreprises privées oeuvrant dans le secteur de la santé. Parmi elles figurent les laboratoires Biron Groupe Santé, les cliniques privées Créa-MeD et Westmount Square, et le Groupe Santé Sedna, une société détenue par l'ex-ministre péquiste Michel Clair.

«Le gouvernement du Québec doit cesser d'avoir peur, soutient l'ex-parlementaire devenu homme d'affaires, qui a présidé la Commission sur le financement des services de santé au début des années 2000. La population apprécie le privé et est prête à voir de plus en plus de privé dans le réseau de la santé du Québec.»

À la une

7 astuces pour réduire vos frais d'avocats

16/06/2024 | Manuel St-Aubin

EXPERT INVITÉ. Les acteurs judiciaires ont à cœur la mission de rendre justice, même si tout n’est pas parfait.

La course aux stages 2.0

Édition du 22 Mai 2024 | Claudine Hébert

Les cabinets d'avocats ont adapté les 5 à 7 aux nouvelles règles de la société.

L’industrie du droit a besoin de faire les choses autrement

Édition du 08 Mai 2024 | Philippe Jean Poirier

GRANDS DU DROIT. Les cabinets de services juridiques ont été très actifs sur le marché des fusions et acquisitions.