Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

WWE: Vince McMahon reprend les commandes

AFP|Mis à jour le 16 avril 2024

WWE: Vince McMahon reprend les commandes

Wall Street a salué cette annonce, le titre prenait 18,45% à 85,33 $US. (Photo: Getty Images)

New York — L’ancienne figure emblématique de la ligue professionnelle américaine de lutte WWE, Vince McMahon, poussé au départ l’an dernier suite à des accusations de harcèlement sexuel, a repris d’autorité les commandes de l’entreprise.

Le septuagénaire dit vouloir participer aux négociations sur le nouveau contrat de diffusion télévisée, mais aussi mener la recherche d’un repreneur potentiel.

Dans un document publié vendredi par l’Autorité de régulation des marchés financiers, la SEC, Vince McMahon a indiqué que sa position d’actionnaire de référence lui permettait de devenir président exécutif du conseil d’administration.

S’il ne possède que 39,9% du capital de la WWE, il contrôle, en revanche, plus de 81% des droits de vote.

Wall Street a salué cette annonce, le titre prenait 18,45% à 85,33 $US.

Pour Vince McMahon, la ligue dispose d’une «fenêtre étroite pour créer de la valeur pour ses actionnaires» grâce au nouveau contrat télévisé ou à un rachat, «dans le contexte médiatique actuel», marqué notamment par la montée en puissance des plateformes de streaming dans le monde des droits de diffusion d’événements sportifs.

Le contrat pour les États-Unis qui lie la WWE aux chaînes Fox et USA Network et arrive à échéance fin 2023 lui rapporte actuellement 470 millions de dollars US (M$ US) par an.

L’insatiable promoteur a passé outre l’avis du conseil d’administration, qui s’était dit opposé à son retour. Jeudi, il a obtenu la démission de deux administrateurs et désigné deux proches pour les remplacer.

Il a assuré que son retour n’aurait «aucun impact» sur le rôle et les fonctions des deux directeurs généraux, Nick Khan et Stephanie McMahon, sa fille, qui était jusqu’ici également présidente du conseil.

En juillet dernier, Vince McMahon avait été poussé au départ par des révélations sur des accusations de harcèlement sexuel au sein de la WWE.

Une enquête du Wall Street Journal avait montré que le dirigeant avait versé 14,6 M$ US au total à plusieurs femmes pour obtenir leur silence.

Après avoir racheté à son père en 1982 ce qui était à l’époque la World Wrestling Federation (WWF), Vince McMahon a fait d’une ligue marginale un phénomène mondial et s’est appuyé sur quelques stars comme Hulk Hogan, Dwayne «The Rock» Johnson ou John Cena.

Devenue la World Wrestling Entertainment (WWE) en 2002, la ligue a franchi, l’an dernier, le milliard de dollars de chiffre d’affaires annuel.

Ses événements remplissent plusieurs dizaines de fois par an des salles majeures aux États-Unis, mais aussi à l’étranger.