WSP Global ne voit pas de signes de ralentissement de ses activités

Publié le 09/03/2023 à 11:08

WSP Global ne voit pas de signes de ralentissement de ses activités

Publié le 09/03/2023 à 11:08

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Le grand patron de la firme d’ingénierie WSP Global dit ne voir aucun signe de ralentissement des activités, mais ses employés sont moins tentés d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs au moment où le marché de l’emploi se tempère.

Questionné par un analyste à savoir s’il voyait des signes de l’effet d’un potentiel ralentissement économique dans certains segments de l’entreprise, le président et chef de la direction, Alexandre L’Heureux, semblait presque embarrassé de ne pas pouvoir donner d’exemple, lors d’une conférence téléphonique avec les analystes financiers, jeudi.

«Je comprends que c’est un environnement économique presque schizophrénique, répond le dirigeant. Vous regardez les manchettes (négatives) et vous vous demandez quelles sont les répercussions sur le terrain dans notre industrie. Je dois dire qu’à ce stade-ci, on ne voit aucune poche de faiblesse.»

Possible conséquence du contexte économique, l’entreprise montréalaise perçoit cependant des signes d’une modération du marché de l’emploi avec une baisse du taux de roulement de ses employés. «Nous avons vu une importante diminution du taux de roulement au quatrième trimestre», a déclaré M. L’Heureux.

Après un sursaut du taux de roulement qui a touché l’industrie, cette accalmie est une bonne nouvelle, selon lui. «Ça coûte cher, c’est onéreux de gérer le remplacement des départs. (…) Nous ne sommes pas au seuil d’avant la pandémie, mais nous en approchons.»

Résultats supérieurs aux attentes

WSP a dévoilé la veille, après la fermeture des marchés, des résultats financiers supérieurs aux attentes des analystes pour son quatrième trimestre.

L’entreprise a affiché un bénéfice de 120 millions de dollars (M$), en baisse de 5,3% par rapport à celui de la même période un an plus tôt, malgré une croissance de 23,2% de ses revenus.

La société a expliqué que le bénéfice d’exploitation avait augmenté, mais que l’augmentation de la dotation aux amortissements et celle des coûts d’acquisition avaient grugé le bénéfice net.

Le bénéfice ajusté par action s’est établi à 1,68 $ comparativement à 1,46 $ à la même période l’an dernier. Avant la publication des résultats, les analystes anticipaient un bénéfice par action de 1,55 $, selon la firme de données financière Refinitiv.

«Le quatrième trimestre représente un autre vigoureux trimestre avec une croissance interne robuste et des flux de trésorerie trimestriels records, a commenté l’analyste Michael Tupholme, de Valeurs mobilières TD. De plus, la société a dévoilé des prévisions 2023 qui laissent entrevoir une très saine croissance des revenus et une amélioration des marges.»

Pour 2023, la société anticipe des produits des activités ordinaires nets d’entre 10,0 milliards de dollars (G$) et 10,6 G$ et un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ajusté dans une fourchette d’entre 1,76 G$ et 1,84 G$. En 2022, les produits des activités ordinaires nets étaient de 9 G$ et le BAIIA ajusté avait atteint 1,53 milliard $.

WSP a aussi annoncé que l’ancien haut dirigeant de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Macky Tall, serait proposé par la société comme candidat au titre d’administrateur, lors de l’assemblée des actionnaires qui aura lieu en mai.

L’action de WSP gagnait 5,52 $, ou 3,16%, à 180,05 $ en avant-midi à la Bourse de Toronto.

 

Sur le même sujet

À surveiller: BRP, Constellation software et Google

16/05/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de BRP, Constellation software et Google? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Ferrari, WSP et Shopify

10/05/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Ferrari, WSP et Shopify? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Attention avec la révolution des «Top Guns»

EXPERT. Ne rêvons pas en couleur. Rappelons-nous que la classe managériale n’a pas toutes les réponses à nos problèmes

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé, attentisme avant Nvidia

Mis à jour il y a 9 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto ouvre en baisse.

Les nouvelles du marché du mercredi 22 mai

Mis à jour à 08:49 | Refinitiv

Power Corporation ferme son unité chinoise et licencie du personnel.