Wal-Mart: les investissements et les salaires grugent les résultats

Publié le 19/05/2015 à 09:03

Wal-Mart: les investissements et les salaires grugent les résultats

Publié le 19/05/2015 à 09:03

Par AFP

Photo Bloomberg.

Le géant de la distribution Wal-Mart n'a pas profité au premier trimestre de la chute des prix du pétrole, freiné par ses investissements pour soutenir son offensive dans le commerce en ligne et ses mesures de revalorisation salariale.

Sur le premier trimestre de son exercice 2015-2016 clos fin avril, il a dégagé un bénéfice net de 3,34 milliards de dollars, en baisse de 7% sur un an, selon un communiqué publié mardi.

Ce résultat se traduit par un bénéfice par action ajusté de 1,03 dollar contre 1,04 dollar escompté en moyenne par les analystes.

Les revenus trimestriels ressortent à 114,82 milliards de dollars, quasi stables sur un an mais en dessous des 116,30 milliards de dollars attendus.

Malgré un léger mieux de l'économie américaine et une chute des prix du pétrole de nature à inciter les Américains à dépenser un peu plus comparé à il y a un an, les ventes ne semblent pas décoller aux Etats-Unis, le premier marché du groupe.

Les ventes à magasins comparables ont augmenté de seulement 1,1% sur un an contre 1,5% espéré par les analystes.

Cette petite forme n'a pas pu compenser la contre-performance à l'international où les ventes ont reculé de 6,6%.

En février, Wal-Mart a décidé d'augmenter le salaire minimum d'un demi-million de ses employés (40% des effectifs) qui touchent depuis avril 9 dollars de l'heure.

A compter du 1er février 2016, ce salaire horaire sera "au moins" à 10 dollars de l'heure, avait alors assuré Wal-Mart, qui promettait aussi de donner aux salariés leur emploi du temps deux semaines et demie à l'avance et des formations.

Ces mesures ont fait passer la rémunération minimum chez cet étendard de la consommation aux Etats-Unis à au moins 1,75 dollar de plus que le salaire minimum fédéral aux Etats-Unis.

Wal-Mart investit aussi beaucoup dans le commerce en ligne et les magasins de proximité pour être en phase avec les changements d'habitudes des consommateurs. Il s'apprête à lancer un service de livraison illimité pour concurrencer notamment Amazon.com.

Toutes ces mesures se sont traduites notamment par une hausse de 2,8% à 22,7 milliards de dollars des dépenses trimestrielles du distributeur.

Pour le deuxième trimestre en cours devant se clôturer fin juillet, Wal-Mart prévoit un bénéfice par action compris entre 1,06 et 1,18 dollar avec une fréquentation de ses enseignes et magasins stable aux Etats-Unis. Les analystes anticipent 1,17 dollar.

 

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie

Mis à jour à 16:48 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également terminé dans le rouge.

Bourse: les gagnants et les perdants du 20 février

Mis à jour à 20:07 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Nvidia, Manuvie et TC Énergie

Que faire avec les titres de Nvidia, Manuvie et TC Énergie? Voici des recommandations.