Une candidate de QS dans l'eau chaude après la diffusion d'une vidéo

Publié le 26/09/2022 à 14:35, mis à jour le 26/09/2022 à 14:44

Une candidate de QS dans l'eau chaude après la diffusion d'une vidéo

Publié le 26/09/2022 à 14:35, mis à jour le 26/09/2022 à 14:44

Par La Presse Canadienne

(Photo: La Presse Canadienne)

La candidate de Québec solidaire dans la circonscription de Camille-Laurin, Marie-Ève Rancourt, a présenté ses excuses après la mise en ligne d’une vidéo compromettante sur les réseaux sociaux.

Le montage vidéo montre une femme qui dépose ce qui semble être une publicité imprimée du Parti québécois (PQ) dans la boîte aux lettres d’une maison.

On aperçoit ensuite une femme, accompagnée d’un homme, qui dépose un dépliant orange dans la même boîte aux lettres, avant de retirer ce qui semble être la publicité déposée par la première femme.

La vidéo a été publiée par divers individus sur les réseaux sociaux, dont plusieurs sont des partisans du PQ.

Certaines de ces personnes accusent «la candidate de Québec solidaire dans Camille-Laurin Marie-Ève Rancourt» de «fouiller dans une boîte aux lettres pour voler un prospectus du Parti québécois après le passage d’une bénévole de l’équipe».

Quelques minutes après la publication de la vidéo, Mme Rancourt a réagi sur les réseaux sociaux: «Je tiens à m’excuser personnellement à Paul St-Pierre Plamondon pour la vidéo qui a fait son apparition sur Facebook. Cela n’aurait jamais dû arriver. Tous les candidats ont leur place dans cette course et je m’engage à finir ce sprint électoral dans le respect et les règles de l’art.»

Marie-Ève Rancourt se présente contre le chef du PQ, Paul Saint-Pierre Plamondon, dans cette circonscription située dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve dans le sud-est de Montréal.

Les récents sondages montrent que le député sortant, le caquiste Richard Campeau, est en avance, suivi par M. Saint-Pierre Plamondon et Mme Rancourt.

La candidate de QS est une avocate spécialisée dans les enjeux liés aux droits de la personne.

Une amende de 500$ pour un député fédéral

Il y a quelques mois, le député fédéral George Chahal a dû payer une amende de 500$ pour avoir pris la brochure d’une rivale politique sur une porte d’entrée et l’avoir remplacée par la sienne lors de l’élection de 2021.

Le député libéral de Calgary Skyview avait été capté par une caméra de surveillance en train de retirer le dépliant conservateur alors qu’il faisait du porte-à-porte en tant que candidat.

Le commissaire aux élections avait enquêté sur le cas après la diffusion des images et une amende administrative de 500$ lui avait été imposée.

Sur le même sujet

Taylor Swift tacle Ticketmaster après le chaos autour de sa billetterie

18/11/2022 | AFP

La forte demande autour de sa prochaine tournée a conduit le site à annuler la vente publique de tickets.

Deezer perd des abonnés, mais confirme son objectif de revenus pour 2022

21/09/2022 | AFP

Deezer veut plus que doubler ses revenus d’ici 2025.

À la une

Bourse: Wall Street a le souffle coupé par la Chine et la Fed

Mis à jour à 18:26 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare de la Bourse de Toronto clôture en baisse de 150 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 18:41 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Apple, Calian et Groupe TMX

13:00 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Calian et Groupe TMX ? Voici quelques recommandations d’analystes.