Un fonds de pension s’oppose à l’offre de Brookfield sur la société Origin Energy

Publié le 23/11/2023 à 13:08

Un fonds de pension s’oppose à l’offre de Brookfield sur la société Origin Energy

Publié le 23/11/2023 à 13:08

Par La Presse Canadienne

Les actionnaires devaient se prononcer sur le plan de reprise jeudi, mais Origin a indiqué dans une déclaration que, sur la base des votes par procuration reçus à ce jour, il était peu probable qu’il aurait obtenu l’approbation requise de 75% s’il avait poursuivi sa route. (Photo: Getty Images)

Un vote des actionnaires de la société australienne Origin Energy sur une offre de rachat par un consortium d’investisseurs dirigé par Brookfield et EIG a été retardé après que le plus grand actionnaire du service public a exprimé son opposition à la proposition.

Le gestionnaire de fonds de pension AustralianSuper a déclaré qu’il détenait une participation de plus de 17% dans Origin et qu’il voterait contre l’offre.

Le consortium a fait une offre révisée évaluée à 10,6 milliards de dollars, hors dette, qui permettrait aux actionnaires institutionnels de réinvestir dans l’entreprise. Si cette décision n’est pas approuvée, Brookfield a proposé une alternative pour acheter les activités de marchés énergétiques d’Origin, tandis qu’EIG achèterait les autres actifs.

AustralianSuper a qualifié l’offre de «sous−estimation abusive», ce qui renforce son opinion selon laquelle elle «reste sensiblement inférieure» à son estimation de la valeur à long terme d’Origin.

Les actionnaires devaient se prononcer sur le plan de reprise jeudi, mais Origin a indiqué dans une déclaration que, sur la base des votes par procuration reçus à ce jour, il était peu probable qu’il aurait obtenu l’approbation requise de 75% s’il avait poursuivi sa route.

Le vote a été reporté au 4 décembre.

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour il y a 19 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse est en attente avant la publication d’un indicateur majeur d’inflation jeudi.

Bourse: les gagnants et les perdants du 28 février

Mis à jour il y a 9 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: BMO, Apple et Banque Scotia

Que faire avec les titres de BMO, Apple et Banque Scotia? Voici quelques recommandations d’analystes.