Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Telus prévoit des investissements de 73G$ pour ses réseaux

|09 mai 2024

Telus prévoit des investissements de 73G$ pour ses réseaux

Sur une base ajustée, Telus affirme avoir gagné 26 cents par action au cours de son dernier trimestre, en baisse par rapport à un bénéfice ajusté de 27 cents par action à pareille date l’an dernier. (Photo: La Presse Canadienne)

Telus prévoit d’investir 73 milliards de dollars (G$) pour renforcer ses réseaux au cours des cinq prochaines années, a annoncé jeudi le président et chef de la direction Darren Entwistle lors de l’assemblée générale annuelle de l’entreprise de télécommunications.

L’investissement couvrirait de nouvelles infrastructures, technologies, opérations ainsi de nouveaux spectres, a-t-il déclaré.

Cela survient au moment où certains concurrents de Telus ont annoncé qu’ils réduiraient leurs dépenses de réseau en réponse à des politiques réglementaires défavorables.

«Ces fonds garantiront que nos réseaux restent robustes, résilients, fiables et, surtout, accessibles aux millions de clients et d’entreprises qui comptent sur nous jour après jour», a indiqué M. Entwistle, soulignant que le financement s’ajoute aux 259 G$ que Telus a investis dans la technologie et les infrastructures depuis 2000.

Telus a obtenu le plus grand nombre de licences lors de la plus récente mise aux enchères du spectre sans fil du gouvernement fédéral — les bandes passantes des ondes radio qui transportent les signaux — l’automne dernier.

L’enchère a offert aux entreprises de télécommunications la possibilité d’acheter des morceaux de spectre sans fil à bande moyenne, vantés pour leur capacité à transporter de grandes quantités de données sur de longues distances.

Telus a obtenu 1430 licences pour près de 620 millions de dollars (M$).

M. Entwistle a mentionné que la mise hors service des réseaux de fils de cuivre de Telus lors de la transition vers la fibre reste un projet clé en cours. Depuis 2018, Telus a migré plus d’un demi−million de clients résidentiels de réseaux de cuivre aux réseaux de fibre dans des provinces comme la Colombie−Britannique et l’Alberta.

«Cette approche permet à (Telus) de prioriser nos efforts pour réaliser des économies de coûts plus importantes, avoir une position concurrentielle plus forte sur le marché et, surtout, contribuer à l’économie circulaire», a déclaré M. Entwistle.

Parallèlement, le coût de construction et d’exploitation des réseaux sans fil augmente «considérablement», a précisé le haut dirigeant, soulignant que le prix des équipements de télécommunications payés en dollars américains a augmenté de plus de 24% entre 2020 et 2023.

 

Résultats financiers

Plus tôt dans la journée, Telus a dit avoir augmenté son dividende trimestriel après avoir annoncé que son bénéfice du premier trimestre avait diminué par rapport à l’année dernière. 

L’entreprise de télécommunications a indiqué qu’elle versera désormais aux actionnaires un paiement trimestriel de 38,91 cents par action, en hausse par rapport à son taux précédent de 37,61 cents par action.

L’augmentation du paiement aux actionnaires intervient alors que Telus a déclaré un bénéfice net attribuable aux actions ordinaires de 127 M$, ou neuf cents par action.

Le résultat est en baisse par rapport au bénéfice de 217 millions $, ou 15 cents par action, du même trimestre de l’année dernière.

Les résultats étaient «conformes, voire légèrement supérieurs aux prévisions», a commenté Drew McReynolds, analyste chez RBC, dans une note.

Les revenus d’exploitation et autres revenus pour le trimestre ont totalisé 4,93 milliards $, en baisse par rapport aux 4,96 G$ pour la même période en 2023.

Sur une base ajustée, Telus affirme avoir gagné 26 cents par action au cours de son dernier trimestre, en baisse par rapport à un bénéfice ajusté de 27 cents par action à pareille date l’an dernier.

Mais M. Entwistle a annoncé aux actionnaires qu’il était tellement confiant dans l’avenir de l’entreprise qu’il recevrait la totalité de son salaire en actions Telus, ce qu’il avait déjà fait de 2010 à 2015.

La rémunération totale de M. Entwistle pour 2023 s’élevait à 19,1 M$, en hausse de 16% par rapport à 2022, selon les documents distribués aux actionnaires pour l’assemblée.

 

Forte concurrence 

Telus a enregistré un total de 209 000 ajouts nets de clients dans ses services de télécommunications au premier trimestre, en hausse de 28,2% par rapport à l’année précédente et marquant son meilleur résultat jamais enregistré pour une période de trois mois, a indiqué la société.

Mais les 45 000 ajouts nets d’abonnés à la téléphonie mobile au cours du trimestre sont en baisse de 4,3% par rapport au même trimestre de l’année précédente.

Le taux de désabonnement de Telus pour les abonnés mobiles — une mesure des abonnés qui ont annulé leur service — était de 1,13%, en hausse par rapport à 0,9% au cours du premier trimestre précédent. Selon l’entreprise, cela était en grande partie dû à «des activités de marketing et de promotion plus agressives».

Le chef des services financiers Doug French a affirmé que la concurrence en février «a probablement été plus intense» que ce qu’il a vu depuis très longtemps dans l’industrie.

Le revenu moyen par utilisateur de téléphonie mobile de Telus s’est élevé à 59,31 $, en baisse de 1,07 $ ou 1,8% par rapport au premier trimestre de l’année précédente. La société a attribué cette baisse au fait que les clients s’abonnent de plus en plus à des forfaits de base avec des prix plus bas, ainsi qu’à davantage de promotions ciblant à la fois les nouveaux et les actuels clients.

Ces facteurs, ainsi qu’une baisse des revenus excédentaires, ont été en partie compensés par une hausse des revenus d’itinérance résultant de l’augmentation des voyages.

Sammy Hudes, La Presse Canadienne