Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

SAQ: hausse du dividende… et une autre prime de départ

La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Vice-présidente aux ressources humaines entre 2006 et le 2 octobre dernier, Madeleine Gagnon a eu droit à 488995 $.

Le dividende versé par la Société des alcools du Québec (SAQ) a continué à croître au cours de l’exercice terminé le 31 mars, où elle a une fois de plus versé une indemnité de plusieurs centaines de milliers de dollars en raison d’un départ au sein de sa haute direction.

Vice-présidente aux ressources humaines entre 2006 et le 2 octobre dernier, Madeleine Gagnon a eu droit à 488 995 $, est-il indiqué dans le rapport annuel de la société d’État dévoilé mardi.

Cette somme est plus élevée que les 436 992 $ obtenus par l’ex-président et chef de la direction Alain Brunet et qui a passé près de quatre décennies à la SAQ, dont cinq années aux commandes.

Dans son rapport annuel, la société d’État n’a pas précisé les modalités ayant permis à Mme Gagnon d’obtenir 488 995 $ à la suite de son départ. On précise qu’une « allocation de fin de mandat a été octroyée conformément au contrat de travail ».

En ce qui a trait à l’année financière, qui s’est terminée avec l’arrivée de la pandémie de COVID-19, la SAQ a vu son bénéfice net grimper de 6,9 %, à 1,23 milliard $. C’est la huitième année consécutive que le dividende de la société d’État a franchi la barre du milliard de dollars.

De leur côté, les ventes se sont établies environ 3,5 milliards $, en hausse de 6 %.

Si l’année en cours sera teintée par le nouveau coronavirus, la SAQ ne signale à aucun endroit si elle sera en mesure d’atteindre la cible du dividende de 1,25 milliard $ fixée par Québec dans le dernier budget pour l’exercice.