Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la régulation de l’inflation


Édition du 21 Septembre 2022

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la régulation de l’inflation


Édition du 21 Septembre 2022

Par Charles Poulin

Pierre-Alexandre Blouin, PDG de l’Association des détaillants en alimentation du Québec (Photo: courtoisie)

«Comme leurs clients, les détaillants en alimentation sont préoccupés par l’explosion des coûts de nombreux produits. Est-ce que vous vous engagez à limiter toutes charges supplémentaires au détail (taxe, écocontribution, consigne, redevances, etc.) pour ne pas stimuler davantage l’inflation?», Pierre-Alexandre Blouin, PDG de l’Association des détaillants en alimentation du Québec

Promesse de la Coalition avenir Québec

Aucune hausse de tarifs, de taxe ou d’impôt n’est prévue dans le cadre financier de la CAQ. De plus, le programme du parti prévoit qu’il continuera de revoir les politiques d’achat de l’État pour mieux soutenir les entreprises québécoises afin qu’elles puissent grandir et fabriquer au

Québec des biens autrefois importés. Le parti veut aussi continuer à encourager les Québécois à acheter des produits locaux.

 

Promesse du Parti libéral du Québec

Le Parti libéral affirme ne pas avoir l’intention d’augmenter les taxes sur les détaillants. Au contraire, Il souhaite diminuer la cotisation au Fonds des services de santé, ce qui sera bénéfique aux détaillants. Il ne veut pas non plus imposer de nouvelles mesures d’écocontribution aux détaillants. Le PLQ indique être conscient que la mise en place de la consigne comme prévue par la CAQ n’est pas respectueuse des détaillants ni des entreprises de transformation alimentaire, et qu’il serait donc ouvert à en revoir les échéanciers pour donner plus de flexibilité aux détaillants. Il souhaite néanmoins mettre en place le plus rapidement possible un code de conduite régissant les interactions entre les détaillants et les fournisseurs, afin de permettre à tous d’optimiser leurs revenus.

 

Promesse du Parti québécois

Parmi ses engagements, le Parti québécois prévoit faire passer le salaire horaire minimal à 18 $ et donner « plus de mordant » à la Loi sur l’équité salariale, notamment au chapitre des pénalités financières quant au non-respect de la loi, et en contraignant les entreprises de la province (26 %) qui n’ont pas réalisé les démarches d’équité salariale à le faire. De plus, le PQ propose deux mesures d’aide ciblées et temporaires pour les Québécois : mettre en place une « allocation pouvoir d’achat » (de 1200 $ pour les personnes ayant un revenu inférieur à 50 000 $ et de 750 $ pour celles ayant un revenu entre 50 000 $ et 80 000 $) et doubler le crédit de solidarité afin de donner un soutien supplémentaire aux personnes ayant les plus grands besoins.

 

Promesse de Québec solidaire

Québec solidaire s’engage à retirer temporairement la TVQ sur tous les produits essentiels, y compris à la fois l’ensemble des produits alimentaires vendus en épicerie que les produits de soins corporels. Le parti estime que cette mesure ferait diminuer considérablement la facture des consommateurs auprès des détaillants en alimentation, jusqu’à ce que l’inflation revienne sous contrôle. À ce moment, la TVQ sera réinstaurée très progressivement, de manière à éviter un choc. Pour les autres charges, QS ne prévoit ni augmentation de taxes pour les PME ni augmentation des écocontributions ou des redevances. Le parti soutient la réforme actuelle de la consigne. Il souhaite agir à la fois contre la crise du coût de la vie et contre la crise écologique. Dans cette perspective, les détaillants alimentaires devraient assumer leur rôle de réduction du gaspillage alimentaire, mais un gouvernement solidaire les accompagnerait pour ce faire.

 

Promesse du Parti conservateur du Québec

Le PCQ s’engage à ne jamais augmenter les taxes, les frais d’écocontribution, les frais de consigne et les redevances aux détaillants. Au contraire, il avance qu’il éliminerait la taxe de vente sur les biens usagés, éliminerait la taxe de vente sur les activités sportives et suspendrait la taxe sur le carburant.

 

(Re)lire les questions des entrepreneurs et les réponses des partis.

À la une

Bourse: Wall Street a le souffle coupé par la Chine et la Fed

Mis à jour le 28/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare de la Bourse de Toronto clôture en baisse de 150 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 28/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Apple, Calian et Groupe TMX

28/11/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Calian et Groupe TMX ? Voici quelques recommandations d’analystes.