Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Québecor dépose une plainte au Bureau de la concurrence

La Presse Canadienne|Mis à jour à 10h31

Québecor dépose une plainte au Bureau de la concurrence

Le chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, soutient que l’accord entre Loblaw et Glentel dissimule une tentative des acteurs dominants du marché des télécommunications de contrecarrer la concurrence. (Photo: La Presse Canadienne)

Québecor dit avoir déposé une plainte auprès du Bureau de la concurrence concernant une entente entre Loblaw et les opérateurs de services sans fil Bell et Rogers, par l’intermédiaire de leur coentreprise Glentel.

L’entreprise affirme que l’accord donnerait à Bell et Rogers des droits de vente exclusifs dans les comptoirs La Boutique mobile (The Mobile Shop) et exclurait Freedom Mobile de Québecor des 180 épiceries appartenant à Loblaw.

Le chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, soutient que l’accord entre Loblaw et Glentel dissimule une tentative des acteurs dominants du marché des télécommunications de contrecarrer la concurrence.

La Boutique mobile répertorie actuellement les forfaits à vendre des quatre principaux opérateurs canadiens ou de leurs filiales sur son site web.

Dans une lettre du 9 mai adressée au ministre de l’Industrie François-Philippe Champagne, M. Péladeau a déclaré que Loblaw avait décrit cette entente comme une décision de routine concernant les fournisseurs de ses magasins, mais il l’a qualifiée de «stratagème conçu pour exclure certains opérateurs en faveur de Glentel».

Loblaw, Rogers et Bell n’ont pas immédiatement répondu aux demandes pour commenter la plainte de Québecor.