Québec solidaire courtise des bastions libéraux pour le dernier droit de la campagne

Publié le 30/09/2022 à 13:03, mis à jour le 30/09/2022 à 18:29

Québec solidaire courtise des bastions libéraux pour le dernier droit de la campagne

Publié le 30/09/2022 à 13:03, mis à jour le 30/09/2022 à 18:29

Par La Presse Canadienne

Gabriel Nadeau-Dubois a rappelé vendredi matin ses engagements pour la métropole québécoise dans Verdun. (Photo: La Presse Canadienne)

Québec solidaire (QS) concentrera les derniers jours de sa campagne électorale dans des bastions libéraux où il croit pouvoir faire des gains le soir du 3 octobre.

La caravane de QS prévoit s’arrêter d’ici dimanche dans les circonscriptions de Viau, Sant-Henri–Sainte-Anne et Maurice-Richard, sur l’île de Montréal, ainsi que dans Hull, en Outaouais.

Le co-porte-parole Gabriel Nadeau-Dubois a rappelé vendredi matin ses engagements pour la métropole québécoise dans Verdun, circonscription où la députée sortante, la libérale Isabelle Melançon, a remporté l’élection de 2018 avec plus de 3500 voix de majorité.

QS promet entre autres des investissements de 47 milliards de dollars en mobilité, 18 000 nouveaux logements sur deux mandats, un meilleur encadrement d’Airbnb, et un fonds d’urgence climatique pour répondre aux situations urgentes.

M. Nadeau-Dubois a aussi décoché une flèche à l’endroit du Parti libéral du Québec (PLQ), qualifiant notamment la formation politique d’«invisible» sur les plans de la crise du logement et de l’environnement.

Un député solidaire au lieu d’un député libéral, est-ce remplacer «quatre trente sous pour une piastre» face à un gouvernement caquiste, lui a-t-on demandé. «Je pense que c’est remplacer quatre trente sous pour un 5$», a répondu M. Nadeau-Dubois.

Selon lui, le travail des élus de QS a fait une différence sur plusieurs dossiers au cours des quatre dernières années.

Le leader estime que son parti est encore le mieux placé pour talonner un prochain gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ). «Le rempart contre la CAQ à Montréal», a-t-il lancé en compagnie de ses candidats Guillaume Cliche-Rivard, Haroun Bouazzi et Renée-Chantal Belinga.

«Une opposition solidaire forte pour talonner François Legault sur ce qui est sans doute ses deux principaux points faibles, l’environnement et le logement, ça va faire une différence. Ça va le forcer à en faire plus, s’il gagne l’élection lundi», a déclaré M. Nadeau-Dubois.

Il s’est défendu de courtiser seulement le vote libéral en ciblant en fin de course des forteresses traditionnellement rouges, alors que QS tente de se définir comme l’opposition officielle. En 2018, le parti a fait des gains autant dans des circonscriptions historiquement libérales que péquistes, a soutenu M. Nadeau-Dubois.

«On veut faire des gains partout. […] On a fait la démonstration qu’on est capable de gagner dans toutes sortes de circonscriptions, peu importe comment les gens ont voté à la dernière élection», a mentionné l’aspirant premier ministre.

La caravane solidaire en était à sa deuxième visite dans Verdun. Elle a ensuite pris la route en direction de Hull. Un récent sondage laisse entrevoir une course à trois entre le PLQ, la CAQ et QS dans la circonscription gatinoise.

«Ça confirme ce qu’on voit dans nos chiffres, ce qu’on entend sur le terrain. C’est possible pour Québec solidaire de faire une percée en Outaouais lundi prochain», a dit M. Nadeau-Dubois en mêlée de presse, avant de se rendre dans un rassemblement militant avec son candidat Mathieu Perron-Dufour, vendredi soir, à Gatineau.

Le leader solidaire doit revenir samedi à Montréal. M. Nadeau-Dubois ira de nouveau visiter le fief de la cheffe libérale Dominique libérale, dans Saint-Henri–Sainte-Anne.

Le candidat dans Gouin croit que des luttes s’annoncent serrées en territoire montréalais. La machine de Québec solidaire avec ses nombreux bénévoles sur le terrain fera la différence, avance-t-il.

Sur le même sujet

Est-ce la fin des gestionnaires?

21/02/2024 | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. La gestion en général devra être revue afin de refléter la réalité du terrain.

Polliniser sa région avec Miels d’Anicet

Édition du 09 Novembre 2022 | Emmanuel Martinez

FOCUS RÉGIONAUX EN BALADO. En se diversifiant, Miels d’Anicet a réussi à assurer sa croissance.

À la une

Immobilier résidentiel: Chiara plaide pour de l’aide gouvernementale aux promoteurs

Mis à jour il y a 51 minutes | Charles Poulin

Financer une partie du taux d'intérêt pourrait convaincre les promoteurs de relancer la construction.

L’économie et l’électricité plombent les résultats de Montréal International

Mis à jour à 15:27 | Dominique Talbot

Selon le PDG, le ralentissement économique à l’échelle internationale a eu des impacts importants sur les résultats.

Montréal International rapporte une baisse de 23% des investissements internationaux

Mis à jour à 15:00 | La Presse Canadienne

L'organisme Montréal International a accompagné 87 projets pour un total de 2,74 milliards de dollars en 2023.