Birkenstock rate la marche à Wall Street

Publié le 11/10/2023 à 14:20, mis à jour le 11/10/2023 à 18:06

Birkenstock rate la marche à Wall Street

Publié le 11/10/2023 à 14:20, mis à jour le 11/10/2023 à 18:06

Par AFP

Birkenstock, dont l’activité remonte au 18e siècle, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,11 G$US au cours des neuf derniers mois. (Photo: Getty Images)

New York — Birkenstock, le fabricant allemand des sandales de luxe à grosse semelle, a raté la marche mercredi de son entrée à la Bourse de New York, le titre ayant clos en repli sur son prix d’introduction.

L’action au symbole boursier BIRK a conclu en chute de 12,61% à 40,20 dollars par rapport à son prix d’introduction de 46 dollars, à l’issue de sa première journée de cotation.

Ces premiers pas décevants s’inscrivent pourtant dans un contexte porteur pour la marque de sandales de cuir qui est dans le giron du leader mondial du luxe LVMH: les nu-pieds à bride et semelle de liège sont apparus aux pieds de Barbie, en version rose bonbon, dans la superproduction sur la poupée éponyme qui a tenu l’affiche tout l’été.

Birkenstock a réalisé un chiffre d’affaires de 1,11 milliard de dollars ces neuf derniers mois.

«En 2021, la société de capital-investissement L. Catterton et la Financière Agache avaient acquis une participation majoritaire dans Birkenstock, en vue de se développer sur le marché chinois», rappelle Michael Hewson, de CMC Markets. «À la fois la Financière Agache et L. Catterton sont soutenus par LVMH et son patron Bernard Arnault», précise-t-il.

La dynastie familiale quant à elle reste actionnaire de Birkenstock. L’entreprise est toujours basée en Allemagne et ses origines remontent à 1774.

 

Nouveau test pour les IPOS

Ce flop au premier jour de cotation, plutôt rare pour les entreprises de renom, pourrait porter un coup au marché des IPOS encore convalescent à Wall Street.

Le mois dernier, la place financière a vu s’introduire trois sociétés alors que ces opérations étaient au point mort depuis des mois.

Le concepteur de semi-conducteurs Arm a ouvert le bal, suivi de la plateforme de livraison de courses Instacart et du spécialiste du marketing en ligne Klaviyo.

«Une introduction en Bourse à New York témoigne d’ambitions mondiales» pour Birkenstock, analyse pour l’AFP Fernando Fastoso, professeur en management des marques de luxe à l’université allemande de Pforzheim.

Au-delà de l’Europe et des États-Unis où Birkenstock est bien installé, la Chine, l’Inde, le Mexique ou la Thaïlande sont des marchés prometteurs.

Mais transformer une entreprise familiale allemande en une société anonyme cotée à Wall Street n’est pas sans risque.

Sur le marché du lifestyle et de la mode, «la concurrence est intense, tant avec les entreprises établies qu’avec les nouveaux acteurs» dans un contexte où les budgets des consommateurs sont grevés par l’inflation, note CMC Markets.

Désormais largement copiée, on retrouve la sandale à grosse semelle partout sans qu’elle ne soit toujours clairement identifiable, posant un nouveau défi pour Birkenstock.

Et si les amateurs de produits de luxe attendent d’une marque qu’elle soit rare, Birkenstock devrait opter pour une baisse des volumes vendus, observe M. Fastoso.

En s’engageant dans des collaborations avec des maisons de mode comme Dior, Givenchy et Céline, l’entreprise a déjà largement entamé ce virage au cours des dernières années.

D’origine orthopédique, l’indémodable sandale à lanière portée par les hippies est devenue une marque branchée, en vogue à la plage comme en soirée ou sur les podiums.

Le nu-pied allemand en a vu de toutes les couleurs.

Dernier exemple en date: les mules Tokio et les sandales Milano déclinées en une palette de couleurs solaires au défilé Dior homme de juin, dans le cadre d’une nouvelle collaboration avec la marque allemande.

Mercredi à Wall Street, le titre Nike (NKE) a gagné 1,06% à 98,65$US.

Sur le même sujet

Comment utiliser votre résidence comme un actif de retraite

Mis à jour le 15/04/2024 | Morningstar

Votre logement constitue souvent votre capital le plus important. Voici les principaux moyens d'en tirer parti.

L'abandon de «l'iCar» se répercutera-t-il sur le titre d'Apple?

Mis à jour le 12/04/2024 | Morningstar

Pourquoi Apple a abandonné son projet de véhicule autonome.

À la une

Bourse: Wall Street craint une escalade au Moyen-Orient

Mis à jour le 15/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a perdu près de 160 points, plombé par la faiblesse des actions du secteur de l’énergie.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Cogeco Communications et Constellation Brands

15/04/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Richelieu, Cogeco et Constellation Brands ? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 avril

Mis à jour le 15/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.