Patronat: accompagnement et stratégies pour retenir les travailleurs de 60 à 69 ans

Publié le 11/10/2023 à 11:51

Patronat: accompagnement et stratégies pour retenir les travailleurs de 60 à 69 ans

Publié le 11/10/2023 à 11:51

Par La Presse Canadienne

La documentation du CPQ inclut des informations, des stratégies pour maintenir en emploi ces travailleurs expérimentés, voire les recruter. (Photo: La Presse Canadienne)

 

Dans le cadre des efforts pour maintenir en emploi ou recruter des travailleurs de 60 à 69 ans, le Conseil du patronat du Québec lance un coffre à outils et un service d’accompagnement pour les employeurs.
Les travailleurs de 60 à 69 ans font partie des catégories ciblées pour atténuer le problème de manque de main−d’œuvre. Le Québec affiche un retard à ce chapitre face à l’Ontario. En 2021, il aurait fallu 77 000 travailleurs de 60 à 69 ans de plus pour atteindre le taux d’activité de l’Ontario, selon le Conseil du patronat.
C’est dans ce contexte que l’organisation patronale lance un service d’accompagnement personnalisé pour guider les employeurs en la matière. Une quinzaine d’entreprises devraient en bénéficier cet automne et 75 en 2024.
La documentation du CPQ inclut des informations, des stratégies pour maintenir en emploi ces travailleurs expérimentés, voire les recruter. On y évoque par exemple les aspects ergonomiques comme l’adaptation des postes de travail, de même qu’une semaine de travail réduite ou des horaires flexibles.
Lia Lévesque, La Presse Canadienne 

 

Dans le cadre des efforts pour maintenir en emploi ou recruter des travailleurs de 60 à 69 ans, le Conseil du patronat du Québec lance un coffre à outils et un service d’accompagnement pour les employeurs. 

Les travailleurs de 60 à 69 ans font partie des catégories ciblées pour atténuer le problème de manque de main−d’œuvre. Le Québec affiche un retard à ce chapitre face à l’Ontario. En 2021, il aurait fallu 77 000 travailleurs de 60 à 69 ans de plus pour atteindre le taux d’activité de l’Ontario, selon le Conseil du patronat.

C’est dans ce contexte que l’organisation patronale lance un service d’accompagnement personnalisé pour guider les employeurs en la matière. Une quinzaine d’entreprises devraient en bénéficier cet automne et 75 en 2024.

La documentation du CPQ inclut des informations, des stratégies pour maintenir en emploi ces travailleurs expérimentés, voire les recruter. On y évoque par exemple les aspects ergonomiques comme l’adaptation des postes de travail, de même qu’une semaine de travail réduite ou des horaires flexibles.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

Sur le même sujet

Travailleurs de 60 ans et plus: le CPQ lance son projet, avec l'aide de Québec

Mis à jour le 26/02/2024 | La Presse Canadienne

Le gouvernement octroie une somme de 987 289$ à ce projet implanté par le Conseil du patronat du Québec.

Karl Blackburn, un «Bleuet» jusqu'au bout des doigts

08/11/2023 | Trium Médias

«Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a les outils nécessaires pour créer de la richesse et de la prospérité.»

À la une

Budget fédéral 2024: l'art de se tirer dans le pied

EXPERT INVITÉ. Le gouvernement de Justin Trudeau «s’autopeluredebananise» avec son «budget mémorable».

Gain en capital: pas une surprise

EXPERT INVITÉ. «Combien d’impôt ça va vous coûter de plus?»

L'industrie technologique mécontente des mesures sur les gains en capital

Mis à jour à 17:22 | La Presse Canadienne

L'industrie technologique est mécontente des mesures sur les gains en capital.