Pas de taxes sur le train de vie d'Accurso

Publié le 21/11/2012 à 23:18, mis à jour le 22/11/2012 à 10:58

Pas de taxes sur le train de vie d'Accurso

Publié le 21/11/2012 à 23:18, mis à jour le 22/11/2012 à 10:58

Les travaux sur le Touch de Tony Accurso ont fait l'objet de fausses factures totalisant des millions de dollars. Photo: Elmschrat

PRIMEUR - Dépenses de millions de dollars sur le fameux yacht Touch et sur les propriétés de la famille, des centaines de milliers de dollars en vêtements de luxe, en voyages et en nuits d’hôtels, des fonds d’origine suspecte confiés à une institution financière… La cour vient de lever le scellé sur une dénonciation de Revenu Québec qui donne une idée du train de vie de multimillionnaire que mène Tony Accurso, tout en se faisant rembourser les taxes sur ces dépenses, en les attribuant frauduleusement à ses entreprises.

Le document de quelque 115 pages obtenu par LesAffaires.com dévoile une foule d’informations colligées par Revenu Québec, ainsi que par le fisc fédéral lors de précédentes perquisitions en 2008 et 2009.

Lire aussi: Accurso : perquisitions d’une ampleur sans précédent impliquant SNC-Lavalin

Ils précisent notamment l’ampleur des dépenses incluses dans les fausses factures rédigées pour l’homme d’affaires, arrêté en avril et en août par l’Unité permanente anticorruption et la Gendarmerie royale du Canada.

L’Atelier Luc Laramée, par exemple, a facturé pas moins de 7,35 M$ à Simard-Beaudry, Louisbourg et Constructions Marton entre 2003 et 2010, soi-disant pour des travaux et des matériaux dans leurs projets immobiliers. Ils visaient plutôt la résidence personnelle de Tony Accurso et le Touch, son fameux yacht où ont défilé les politiciens municipaux.

Luc Laramée a confirmé à Revenu Québec «que la description des services fournis qu’il devait inscrire sur les factures était fournie par Monsieur “Tony” Accurso, écrit l’enquêteur de Revenu Québec», mentionne la dénonciation. «Les travaux qu’il a faits n’avaient aucune relation avec la description des travaux indiqués sur les factures saisies par l’Agence du Revenu du Canada ou celles que nous a remises monsieur Luc Laramée.»

Plusieurs entreprises accomodantes

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.