Nathaly Riverin quitte l'École d'entrepreneurship de Beauce

Publié le 11/12/2014 à 15:15

Nathaly Riverin quitte l'École d'entrepreneurship de Beauce

Publié le 11/12/2014 à 15:15

Nathaly Riverin quitte l'École d'entrepreneurship de Beauce. (Photo: EEB)

L’École d’entrepreneurship de Beauce perd sa directrice générale, Nathaly Riverin, celle qui a démarré le projet aux côtés du fondateur Marc Dutil. Recrutée en 2008 après avoir travaillé quelques années à la Fondation de l’entrepreneurship, Mme Riverin a choisi d’accorder plus de temps à sa famille.

«Après sept ans à me dédier complètement à l'EEB, entreprise qui va vraiment très bien, je souhaite explorer autre chose. Aussi, ça fait 20 ans que j'oeuvre en entrepreneuriat. J'aimerais prendre du temps pour réfléchir à ce qui vient après. Et je dois me sortir du quotidien pour cela», nous a confirmé Mme Riverin par courriel.

La nouvelle a été annoncée à l’équipe de l’EEB le 9 décembre par M. Dutil, qui a fait circuler un hommage à sa collègue.

«Tu es une battante et nous respectons ton choix de dorénavant placer ta famille au centre de tes préoccupations, d’y consacrer ton énergie bouillonnante et tes projets hardis, mais sache que tu nous manqueras beaucoup. Tu es un exemple pour les gens d’affaires, particulièrement pour les femmes, qui, heureusement, sont de plus en plus présentes dans le domaine», a-t-il écrit, remerciant Mme Riverin d’avoir été un modèle aussi inspirant pour l’école.

Marc Dutil a loué la faculté de sa collègue à toujours tout réinventer, elle qui «ne se contentait jamais du statu quo, des sentiers battus et du «ça fait la job»». Voir plus grand, sortir de sa zone de confort, Nathaly Riverin, économiste de formation, savait le faire et mobiliser son équipe pour la suivre, a partagé le fondateur de l’EEB, la première école québécoise pour entrepreneurs dans laquelle les professeurs, baptisés entraîneurs, sont des gens d’affaires. Parmi eux, les Jean Coutu, Aldo Bensadoun et Laurent Beaudoin.

Mme Riverin quittait ses fonctions le jour même de l’annonce de son départ. Isabelle Le Ber, qui était directrice des opérations au programme Élite de l'EEB, prend la direction par intérim.

«Tel un enfant qu’on met au monde, l’EEB et son ADN garderont toujours des traits de caractère et des valeurs qui sont tiennes», a souligné Marc Dutil dans son courriel à la communauté de l’EEB, louant le courage et la vision à long terme de Mme Riverin.

M. Dutil a aussi remercié son ancienne directrice pour l’équipe qu’elle a bâtie et la transition qu’elle a su planifier.

 

À la une

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour le 26/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.