Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Moses s’y remet de plus Bell

Simon Lord|Édition de février 2020

Moses s’y remet de plus Bell

Karine Moses (Photo: courtoisie)

Karine Moses a pris les rênes de Bell au Québec au début de janvier. Elle succède à Martine Turcotte, qui a pris sa retraite après 31 ans chez Bell.

Le parcours de Mme Moses, dans l’entreprise depuis plus de 20 ans, devrait lui donner une vue d’ensemble bien utile pour livrer la marchandise dans son poste de présidence, à son avis.

Depuis son entrée chez Bell, en 1997, elle a notamment été VP au soutien à l’exploitation des services extérieurs et VP de Bell Solutions techniques. Plus récemment, entre 2016 et 2019, elle a été présidente d’Astral et VP de Bell Média Ventes pour le Québec avant de devenir présidente de Bell Média au Québec l’an dernier.

« Mon cheminement m’a amenée à occuper des rôles qui étaient toujours liés entre eux pour pouvoir mettre à profit mes expériences et apprentissages », dit-elle. En même temps, ses postes lui ont permis de se familiariser avec les différentes activités de Bell. « L’expérience que j’ai acquise dans les télécoms, dans les réseaux, dans les services extérieurs, c’est super formateur. C’est la base de Bell. Ensuite, quand j’ai migré du côté des médias, j’ai appris d’autres choses. Tout ça mis ensemble fait qu’aujourd’hui, j’ai un bagage et un coffre à outils bien rempli. »

Ses priorités pour l’année ? D’abord, terminer le réseau de fibre optique, un projet de 900 millions de dollars. Pour le moment, il s’agit de finaliser l’exécution du plan. « Déployer un réseau de fibre optique, c’est rempli de défis, mais nous avançons à bonne cadence, alors on continuera de suivre notre plan, qui est bien défini. »

Ensuite, conclure l’acquisition de la chaîne V. « Je pense qu’on sera capable, en travaillant main dans la main avec nos collègues de Bell Média au Canada anglais, de promouvoir encore davantage le savoir-faire du Québec ailleurs au pays, dit Mme Moses. C’est aussi ça mon rôle. »

A-t-elle d’autres dossiers à plus long terme sur la table ? Pas pour l’instant, répond la présidente. « La fibre optique et l’acquisition de V, on se concentre là-dessus. Ça fait partie de nos intérêts stratégiques. Ce sera donc notre objectif. »