Moody's place Garda sous surveillance

Publié le 10/09/2012 à 17:34

Moody's place Garda sous surveillance

Publié le 10/09/2012 à 17:34

Par La Presse Canadienne

L'agence de notation Moody's Investors Service a placé sous surveillance la dette de 750 millions $ de Garda World (TSX:GW) en vue d'un possible déclassement.

Le président-fondateur de Garda, Stéphan Crétier, a annoncé vendredi son intention de racheter l'entreprise montréalaise avec le concours d'une filiale de la firme britannique de capital-investissement Apax Partners pour 1,1 milliard $.

Moody's a indiqué que son examen porterait avant tout sur les éventuelles modifications apportées à la structure financière de Garda, son appétit pour les transactions à titre d'entreprise privée, et l'impact de la transaction sur ses liquidités.

L'agence a précisé que les évaluations de Garda pourraient être revues à la baisse si elle détermine que le niveau d'endettement de Garda pourrait augmenter ou si un changement dans la stratégie d'acquisition de la compagnie affecterait sa capacité à réduire sa dette.

Moody's a ajouté que Garda devrait lui fournir suffisamment d'informations financières pour que ses notes de crédit soient maintenues, même si la transaction doit être conclue à la suite d'un vote prévu en octobre.

Le consortium offre 12 $ pour chacune des actions de Garda. Il s'agit d'une prime de 30,4 pour cent par rapport au cours de 9,20 $ enregistré à la Bourse de Toronto juste avant l'annonce de la transaction.

Dans un communiqué, vendredi, M. Crétier a indiqué que la fermeture du capital de l'entreprise allait faciliter la poursuite de la croissance de celle-ci, notamment par la voie d'acquisitions.

Avec Apax comme actionnaire important, Garda disposera d'une structure de capital "plus souple et plus efficace", a soutenu le dirigeant.

Garda a indiqué que la transaction proposée avait été approuvée à l'unanimité par son conseil d'administration, avec l'abstention de M. Crétier, à la suite de la recommandation unanime d'un comité spécial composé d'administrateurs indépendants.

Les actions de Garda ont terminé la séance de lundi à 11,93 $ à la Bourse de Toronto, en baisse d'un cent.

À la une

Acier, aluminium, béton: comment en faire sans CO2?

Il y a 54 minutes | AFP

À eux trois, ces matériaux de base contribuent fortement au réchauffement mondial. Mais des solutions existent.

La face cachée des épiciers!

EXPERT. «Après avoir été aux premières lignes de la pandémie, le vent de l’opinion publique a tourné en leur défaveur.»

Le secteur canadien de vente de produits alimentaires très compétitif, dit Sobeys

Sobeys affirme qu’elle gèle historiquement les prix de 90% des produits emballés entre novembre et janvier.