«Montrez-nous l’argent!» lance le premier ministre terre-neuvien Andrew Furey

Publié le 25/09/2023 à 11:25

«Montrez-nous l’argent!» lance le premier ministre terre-neuvien Andrew Furey

Publié le 25/09/2023 à 11:25

Par La Presse Canadienne

«Show us the money!» a lancé M. Furey en mêlée de presse lundi matin, à son arrivée à la 44e Conférence des gouverneurs de la Nouvelle−Angleterre et des premiers ministres de l’Est du Canada qui se tient au Château Frontenac, à Québec. (Photo: La Presse Canadienne)

Le premier ministre de Terre−Neuve−et−Labrador, Andrew Furey, se dit ouvert à négocier avec le Québec, en autant qu’on lui «montre l’argent». 

«Show us the money!» a lancé M. Furey en mêlée de presse lundi matin, à son arrivée à la 44e Conférence des gouverneurs de la Nouvelle−Angleterre et des premiers ministres de l’Est du Canada qui se tient au Château Frontenac, à Québec.

En février dernier, lors d’une visite officielle à Saint−Jean, le premier ministre du Québec, François Legault, avait dit comprendre «la frustration et la colère» des Terre−Neuviens concernant le contrat d’approvisionnement en électricité de Churchill Falls.

Le contrat sur ce barrage situé au Labrador aurait rapporté plus de 28 milliards de dollars (G$) au Québec depuis sa signature en 1969, comparativement à seulement 2 milliards $ à Terre−Neuve−et−Labrador.

M. Legault avait évoqué l’idée d’offrir une indemnisation financière à la province voisine avant la fin de l’entente en 2041, afin de l’inciter à la renouveler.

Lundi, au moment d’accueillir ses homologues au Château Frontenac, M. Legault a laissé entendre qu’une entente avec Terre−Neuve−et−Labrador était névralgique pour le Québec.

«Évidemment, il va falloir, pour atteindre nos objectifs de carboneutralité, construire plus d’énergie renouvelable. Donc, je compte beaucoup sur Andrew Furey pour “upgrader” Churchill Falls, puis pour Gull Island, on a d’excellentes discussions et on est très optimiste de pouvoir avancer là−dessus», a-t-il déclaré. 

Caroline Plante, La Presse Canadienne

 

 

Sur le même sujet

Où est le côté humain des ministres?

COURRIER DES LECTEURS. Pouvons-nous vraiment croire que nos ministres sont de bons «boss»?

Les démissions de François Legault

COURRIER DES LECTEURS. Chaque congédiement est un cas d’espèce, quoique certains symptômes soient récurrents.

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour à 14:09 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.