Mémoire des leaders : appelez-moi Bernard

Publié le 19/02/2010 à 18:00

Mémoire des leaders : appelez-moi Bernard

Publié le 19/02/2010 à 18:00

Même président, Bernard Lemaire se mêlait des problèmes techniques chez Cascades. Photo : lesaffaires.com

Il a l’entrepreneuriat dans le sang. Bernard Lemaire a fondé Papiers Cascades avec son frère Laurent, en 1964, et a présidé ce géant du Québec Inc. jusqu’en 1992.

C'était vers la fin des années 1980. Le président de Cascades, Bernard Lemaire, me faisait faire la tournée de l'usine de Kingsey Falls alors que nous tournions un documentaire sur l'économie québécoise. Entre deux explications, un contremaître s'approche et lui désigne une machine à papier qui fonctionne mal. Bernard Lemaire s'excuse, enlève son veston et se dirige vers la machine devant laquelle il s'accroupit. Les ouvriers lui parlent, ils discutent, ils ont l'air de s'entendre et se donnent la main. Le contremaître revient avec son président vers la caméra et lui dit tout bonnement : " Merci, Bernard ".

Cascades était déjà une grande entreprise, mais son président se mêlait de problèmes techniques. " Les gars aiment bien me parler et j'aime voir comment cela se passe. Je les connais, les machines. Mais ce n'est pas moi qui vais la réparer ! ", nous dit-il.

Cascades a été une des premières entreprises québécoises à avoir instauré un régime de participation des employés aux bénéfices. Elle portait déjà le sceau de l'aîné des frères Lemaire. Un leader, un vrai, plus à l'aise dans l'action que dans la dissertation. Encore aujourd'hui, il parle de Cascades avec fierté et émotion.

Entrevue intégrale avec Bernard Lemaire sur Urgence Leadership

La mémoire des leaders

Nous vous présentons des hommes et des femmes au vécu entrepreneurial exceptionnel. Leurs histoires, et surtout leur leadership, on façonné et continuent d’influencer le Québec. 1 de5

 

À la une

La start-up de Sherbrooke qui veut commercialiser un médicament

03/03/2024 | Emmanuel Martinez

«Les gens pensent que l’argent coule à flots pour les start-ups, parce qu’on nous montre des exceptions.»

La start-up qui voulait faire économiser 1G$ en soins à l'Amérique du Nord

01/03/2024 | Émilie Parent-Bouchard

Une start-up de Sherbrooke propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

Pas de démondialisation, à l’exception des semi-conducteurs

01/03/2024 | François Normand

ANALYSE. Aucun «ralentissement durable» de la mondialisation, mais on observe une incertitude techno-géopolitique.